Vols de véhicules sur les autoroutes : le gouvernement annonce que les sociétés concessionnaires investiront 1 000 millions de dollars dans la sécurité

Le Ministre des Travaux Publics, Juan Carlos García et le sous-secrétaire à la prévention du crime, Édouard Vergara, a annoncé ce mardi matin les premières mesures visant à prévenir la criminalité sur les autoroutes. Les autorités ont annoncé que les sociétés concessionnaires investiraient un milliard de pesos dans la sécurité.

Dans le cadre de la table de travail public-privé pour la prévention du vol de véhicules, le ministre García a indiqué que « les sociétés concessionnaires se sont engagées à investir un milliard de pesos dans la sécurité ».

Les ressources « seront investies en coordination avec le sous-secrétaire à la prévention du crime et également avec une équipe qui travaillera en permanence pour contrôler les mesures que nous adoptons », a ajouté le secrétaire d’État.

L’équipe technique, avec des représentants de chaque institution, évaluera chaque semaine les mesures prises et les nouvelles actions à mettre en œuvre.

El titular de Obras Públicas también destacó la presencia permanente de Carabineros en los centros de control de las autopistas, y la disposición de más de “800 cámaras de seguridad que nos permiten abordar los problemas de seguridad vial, pero también potenciales delitos que se cometen en elles ».

Pour sa part, le sous-secrétaire Eduardo Vergara a souligné le travail accompli par le gouvernement dans ce domaine. « Par exemple, le renforcement et le déploiement entre les mains des carabiniers du Chili dans les stratégies air-sol, l’ajout de nouvelles patrouilles et la concentration du travail non seulement sur les points les plus critiques, mais aussi aux moments les plus critiques. »

Il a également révélé qu’avec le PDI, ils ont exécuté « la stratégie que nous avions promise de passer par le marché secondaire, de mettre l’enquête policière au service de la perturbation des bandes organisées qui se nourrissent de ces crimes ».

« Nous sommes absolument clairs sur le fait que la responsabilité de protéger incombe à l’État, mais en même temps, les tâches sont partagées. Nous avons également besoin que ceux qui administrent les concessions et les autoroutes avancent dans de meilleures mesures préventives », a ajouté Vergara.

La réunion s’est déroulée en présence du président de l’Association des concessionnaires des travaux d’infrastructures publiques (Copsa), Léonard Danerile directeur général du groupe Costanera, Diego Savinoet le directeur général de Vías Chile, Andrés Barberis.