Un incendie détruit des centaines de costumes pour le carnaval de Rio de Janeiro

Un incendie survenu ce samedi à Rio de Janeiro a détruit des centaines de costumes en cours de confection pour la prochaine édition du carnaval, qui aura lieu en février 2023, ont rapporté des sources officielles.

Les événements se sont produits dans la Baixada Fluminense, zone métropolitaine de Rio, dans l’atelier de confection de l’école de samba Academicos de Grande Rio, où les pompiers ont réussi à éteindre les flammes à l’aube.

L’école, championne des défilés du carnaval 2022 pour la première fois de son histoire, a confirmé qu’il n’y avait pas eu de blessés mais plus de 300 costumes ont été réduits en cendres.

Les ‘fantasmes’, comme on les appelle au Brésil, allaient être utilisés par Grande Río dans 5 des 30 ailes lors du défilé du Groupe Spécial.

Bien que les costumes aient été complètement détruits et qu’il n’y ait toujours pas d’estimation des pertes financières, l’école a assuré que les costumes seront refaits d’ici février.

« La présidence et les directives de Grande Río se réunissent ce matin pour élaborer un nouveau calendrier de confection de costumes, qui sera parfaitement réalisable pour le temps qu’il nous reste jusqu’à la date de notre défilé », a indiqué l’école dans un communiqué.

Les écoles de samba du groupe spécial, dont les défilés sont considérés comme le plus grand spectacle en plein air au monde, sont la principale attraction du carnaval de Rio, en raison de leur majesté et de leur couleur.

Chacune des 12 écoles du Special Group rassemble chaque année entre 3 000 et 5 000 membres au sambadrome, dont des danseurs, des percussionnistes, des chanteurs et des personnages, qui défilent sur le gigantesque podium en racontant une histoire, à l’aide d’allégories et de chars géants.