Twitter ne réintégrera pas les utilisateurs bannis sans « processus clair »

Les comptes bannis ne pourront pas revenir sur Twitter tant que la plateforme n’aura pas « un processus clair pour le faire », a tweeté Elon Musk mercredi, indiquant que la création du processus prendrait au moins quelques semaines de plus.

Le nouveau délai signifie que l’ancien président américain Donald Trump ne reviendra pas à temps pour les élections législatives du 8 novembre.

Les utilisateurs de Twitter, les annonceurs et ses propres employés surveillent les signes de ce que Musk fera au cours de sa première semaine en tant que propriétaire du réseau social.

Le directeur général de Tesla avait précédemment déclaré que Twitter ne devrait pas interdire définitivement les utilisateurs et qu’il annulerait l’interdiction de Trump, qui a été suspendu pour risque de nouvelle incitation à la violence à la suite des émeutes au Capitole américain l’année dernière.

Les tweets de Musk ont ​​été révélés après avoir eu une conférence téléphonique avec plusieurs organisations de défense des droits civiques, dont Color of Change, la Ligue anti-diffamation et la NAACP.

Au cours de la conversation, Musk s’est engagé à respecter les politiques de modération du contenu de Twitter et à les appliquer pour garantir l’intégrité électorale, a déclaré le président de Color of Change, Rashad Robinson.

Musk a également réitéré dans son tweet que l’application créera un conseil de modération de contenu composé de représentants ayant « des opinions très divergentes ».

En outre, le milliardaire a exprimé qu’il aimerait que des groupes de la société civile rejoignent le conseil, a déclaré Robinson, ajoutant que les discussions en étaient encore à un stade précoce et que « les actions parleront plus fort que les mots ».

« Les questions discutées lors de cette réunion n’étaient que la pointe de l’iceberg », a-t-il déclaré.