Twitter demande à certains travailleurs licenciés de revenir, selon Bloomberg News

Après que Twitter Inc. a licencié près de la moitié de son personnel vendredi à la suite du rachat de 44 milliards de dollars par Elon Musk, la société contacte des dizaines d’employés qui ont perdu leur emploi et leur demande de revenir, a rapporté Bloomberg News dimanche.

Certaines des personnes contactées ont été licenciées par erreur. D’autres ont été licenciés avant que la direction ne se rende compte que leur travail et leur expérience pourraient être nécessaires pour créer les nouveaux rôles envisagés par Musk, selon le rapport, qui cite des personnes familières avec les déménagements.

Twitter a récemment licencié 50% de ses employés, dont une partie de l’équipe de confiance et de sécurité, a déclaré le responsable de la sécurité et de l’intégrité de l’entreprise, Yoel Roth, dans un tweet plus tôt dans la semaine.

Les tweets du personnel de la société de médias sociaux ont déclaré que les équipes responsables des communications, de la conservation du contenu, des droits de l’homme et de l’éthique de l’apprentissage automatique figuraient parmi celles qui étaient épuisées, tout comme certaines équipes de produits et d’ingénierie.

Twitter a mis à jour samedi son application sur l’App Store d’Apple pour commencer à facturer 8 $ pour les coches bleues, lors de la première refonte majeure de la plate-forme de médias sociaux de Musk.

Twitter n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de Reuters.