Santiago W Fest démarre ce samedi avec plus de 100 œuvres en compétition, des invités internationaux et une batterie d’activités pour tous les âges dans sa deuxième version

Avec des webséries du Chili, d’Amérique latine et du monde, ainsi que des invités de marque du format en Argentine, le pays invité, arrive la deuxième version du Santiago W Fest, qui à partir de ce samedi 12 et jusqu’au jeudi 17 aura des expositions, des panels et des conférences qui rendront compte de la diversité thématique, des styles et des modes de production que le format a actuellement dans différentes parties du monde.

Le concours de l’an dernier a réuni et récompensé de manière inédite la production de webséries chiliennes 10 ans après les premières incursions dans le format dans les genres, fiction, animation et non-fiction. Cette année et avec l’Argentine comme pays invité, le festival a étendu ses prix à l’Amérique latine et au reste du monde, recevant plus de 100 œuvres produites entre 2021 et 2022 de pays aussi divers que la Russie, le Brésil, le Canada et le Mexique, entre autres. .

De plus, de nouvelles catégories telles que Webséries en quarantaine et Bandes-annonces et pilotes sont intégrées au prix, ainsi que le maintien des catégories de la première version qui ont eu des répercussions telles que la meilleure série Web d’auteur féminin et le prix Contribution au développement du format.

Du samedi 13 au mercredi 16, ils exposeront au UC Cinema Hall, au GAM City Lab et à la Cineteca Nacional Microcinema, dont le programme quotidien peut être consulté sur le compte Instagram du festival dans la section des temps forts, accessible par cette lien.

Parmi les webséries exceptionnelles exposées figure la production de science-fiction argentine Dystopia, qui sera projetée le samedi 12 à 14h00 au GAM City Lab et dont l’auteur et protagoniste, Martín Cruz, parlera de son travail dans un panel avec le scénariste et chercheur Carlos Reyes, fondateur du site Ergocomics.cl et scénariste du roman graphique historique, Los Años de Allende, au Cinéma UC le dimanche 13 à 16h00.

Une autre production remarquable est la websérie équatorienne Mortal Glitch, la première série d’action et de fantasy produite par Touché Films pour YouTube Originals, qui peut être vue le samedi 12 à 18h00. aussi dans le City Lab du GAM. La production a été primée aux Bilbao Seriesland, Premios Produ et Streamy Awards. Les nominations interviennent après avoir obtenu plus de 34 millions de vues dans ses cinq épisodes, après sa première en septembre 2020 sur YouTube.

Du côté des productions nationales, le dimanche 13 à partir de 11h00. La première websérie chilienne à 360 ° et réalité virtuelle (VR) du Chili, Oceanic Culture, sera exposée dans le City Lab du GAM, qui peut être vu à l’occasion avec des casques VR et à 12h00 il y aura une conversation avec les cinéastes du producteur Almagico TV et de l’universitaire PUC Ricardo Vega, expert en narration visuelle, design et technologie.

L’une des productions qui a le plus attiré l’attention est l’italien Like Me Like a Joker, une production qui relève du sous-genre des fanwebseries, inspirée de l’univers DC et plus particulièrement des méchants de Batman et qui en est à sa troisième saison. Cette production est à voir lors de l’événement « Webséries et Cosplayers », le samedi 12 à 17h00. Toujours au GAM City Lab, avec les cosplayeurs Kasplayer et Max Morgan comme invités, ainsi que les producteurs de la websérie nationale Huentecos.

Le festival bénéficie de la contribution du ministère de la Culture, des Arts et du Patrimoine et du parrainage de l’ambassade de la République argentine et de la faculté des communications de la PUC. Depuis l’année dernière, dont le pays invité était le Pérou, le festival a le Lima Web Fest comme festival partenaire et cette année, la série Buenos Aires est intégrée à cette catégorie, dont le réalisateur… participera à des forums et des panels de festival ; le Río Web Fest, l’un des plus anciens et des plus grands événements de ce format au monde ; Le festival de la série Panama ; Miami Web Fest et le Chilean Film Festival, FECICH, avec lequel le W Lab, laboratoire régional de projets de webséries, a été organisé en septembre dernier au Parc Culturel de Valparaíso.