Retour décevant: Colo Colo a été écrasé par Internacional et a été exclu de la Copa Sudamericana

L’Internacional a signé mardi un retour héroïque contre un Colo Colo qui s’est complètement défait à Porto Alegre et a vu comment l’équipe brésilienne l’a soutenu 4-1 pour mettre le cap sur les quarts de finale de la Coupe d’Amérique du Sud.

Portée par une foule rouge qui n’a jamais cessé de rugir à Beira-Rio, l’équipe de Mano Menezes a levé une égalité presque impossible qui est allée 3-0 contre et maintenant ils affronteront le Péruvien Melgar ou le Colombien Deportivo Cali au prochain tour.

Les caciques, venus avec la quiétude du 2-0 réalisé à l’aller, ont vu les portes du paradis s’ouvrir à Porto Alegre lorsque Gabriel Costa a transformé un penalty à la 15e minute, après une sortie imprudente du gardien Daniel.

Mais l’Inter a renversé la vapeur aux 30e et 33e minutes, avec Alan Patrick, blessé par la suite, et Edenílson. Alemao et Pedro Henrique ont condamné le leader du championnat chilien en seconde période à l’extase de Beira-Rio.

L’équipe de Gustavo Quinteros n’a pas eu la capacité de réagir et est partie humiliée. Et que, presque sans le vouloir, il s’est retrouvé avec un penalty lors de sa première arrivée dangereuse dans la surface de Daniel. La pénalité maximale a été le résultat de l’imprudence du gardien brésilien et de la malice de Lucero. Tout a commencé par un arraché de Pablo Solari, qui a fait fuiter une passe dans la surface déviée par Moisés.

Lucero avait la foi, il a couru pour ce ballon et a été écrasé par Daniel. La défense de l’Inter, pas satisfaite, a protesté avec insistance contre la décision de l’Argentin Darío Humberto Herrera. Le penalty a rendu la rencontre encore plus difficile pour les Brésiliens, qui avaient maintenant besoin de trois buts pour forcer les tirs au but et de quatre pour aller directement.

La fête s’est poursuivie dans les tribunes. Ce soutien inconditionnel a été essentiel pour que l’Inter revienne en un clin d’œil. En trois minutes, l’équipe de Porto Alegre renverse le score. D’abord avec Alan Patrick, qui a capté un ballon partagé que Pedro Henrique a combattu allègrement ; et plus tard avec Edenílson, qui a attrapé un rejet des caciques dans la région.

La seconde mi-temps a suivi la même tendance. Taison, sorti peu avant la pause, a donné à l’équipe de Mano Menezes un air plus vertical. Côté chilien, Falcon renfloue tant bien que mal l’eau pour éviter un naufrage qui se rapprochera du but d’Alemao.

L’attaquant brésilien était le plus intelligent de la classe lorsqu’il a terminé un centre doux d’Edenílson au premier poteau sur un corner. C’était la 61e minute et la séance de tirs au but était assurée, au grand dam de l’équipe de Quinteros, qui allait définitivement baisser les bras avec le quatrième et dernier coup de l’Inter.

Le lacet a été posé par Pedro Henrique à la 75e minute, au terme d’un galop sur le flanc droit. Un but plein de suspense que la VAR a mis du temps à confirmer en raison d’un possible hors-jeu qui n’existait pas. Victoire épique pour l’Inter.

Voir ici le résumé du match

Vidéo via Youtube CONMEBOL Sudamericana