Président de la Chambre des députés, Raúl Soto, après le triomphe du Rejet : « Nous avons une responsabilité politique (…) pour que nous puissions parvenir à un texte qui nous unisse »

Le Président de la Chambre des Députés et Députés, Raúl Soto (PPD), a indiqué que la victoire du Rejet lors du plébiscite de dimanche « est une nouvelle opportunité dont nous devons profiter » et a déclaré que « nous avons une responsabilité politique historique » pour mener un nouveau processus.

« C’est une nouvelle opportunité dont nous devons profiter et dont nous ne pouvons pas recommencer à faire la fête », a commenté Soto ce lundi, lors d’une conversation avec 24 heures.

Tu pourrais aussi aimer:

« Nous avons une responsabilité politique historique de conduire au mieux ce nouveau processus pour qu’enfin, au bout du chemin, nous puissions aboutir à un texte constitutionnel qui nous rassemble et nous convoque », a ajouté le législateur.

De même, il a indiqué qu’il rencontrerait aujourd’hui matin – vers 10h00 – le Président Gabriel Boric et avec le timonier du sénat, Álvaro Elizalde (PS) pour « se coordonner par rapport à ce qui vient ».

En outre, il a déclaré que « nous avons lancé un appel qu’il est nécessaire aujourd’hui de consolider, qui est un accord national pour la réunification du Chili ».

Dans ce sens, il a souligné qu’un nouveau processus constituant « doit commencer à se construire sur la base d’un dialogue entre tous les secteurs politiques, qui s’appuiera notamment au Congrès, à la Chambre des députés et au Sénat, mais que nous voulons le faire en coordination avec le Président, avec l’Exécutif, avec les partis politiques, avec la représentation parlementaire, et aussi, bien sûr, à l’écoute de la société civile ».