Poutine offre des armes à ses alliés en Amérique latine, en Asie et en Afrique

« Russie est prêt à offrir à ses alliés et partenaires les armements les plus modernes, des armes à feu aux véhicules blindés, en passant par l’artillerie, les avions militaires et les drones d’assaut », a-t-il déclaré. Poutine à l’ouverture du forum militaire « Armia-2022 » à la périphérie de Moscou.

Poutine a souligné que Moscou « apprécie sincèrement les liens historiquement forts, amicaux et confiants avec les pays d’Amérique latine, d’Asie et d’Afrique », où, a-t-il ajouté, la Russie compte « de nombreux alliés, partenaires et coreligionnaires ».

También destacó que esos países « no se someten al llamado poder hegemónico, sus líderes muestran auténtico carácter y no se subordinan » a nadie, ya que apuestan por un desarrollo soberano y por solucionar colectivamente los problemas de la seguridad regional y global sobre la base del droit international.

« De cette façon, ils contribuent à la défense du monde multipolaire », a-t-il commenté en s’adressant aux soldats de différents pays dans le pavillon d’exposition Patriot, accompagné du ministre de la Défense Sergueï Choïgou.

La Russie « préconise le développement de la coopération militaro-technique la plus large et la plus multilatérale possible. Aujourd’hui, dans les conditions de la formation d’un monde multipolaire, cela est particulièrement important », a-t-il déclaré.

Le chef du Kremlin a souligné que « pratiquement toutes » les armes que la Russie veut exporter « ont été utilisées dans de véritables actions militaires ».

« Beaucoup de ces armes surpassent leurs homologues étrangères de plusieurs années, voire de plusieurs décennies », a-t-il déclaré, faisant référence à des armes hypersoniques capables de surpasser n’importe quel bouclier antimissile, selon Moscou.

Le « Armia-2022 », la foire aux armes la plus importante de ce pays, a la présence de représentants de plus d’une centaine d’États, qui pourront voir cette semaine des centaines de types d’armes modernes dans le champ de tir militaire Alábino et l’aérodrome Kubinka, en dehors de Moscou.

Poutine, qui a souligné que l’armée russe libère « pas à pas » le Donbassdans Ukrainea annoncé que cette année aura lieu le premier Congrès international antifasciste.

La Russie a déclaré avoir exporté pour 5,4 milliards de dollars d’armes jusqu’à présent cette année et prévoit d’en vendre un montant similaire au second semestre 2022.