Poutine dit vouloir négocier la fin de la guerre, mais l’Occident refuse

le leader russe Vladimir Poutine Il a assuré ce dimanche que la Russie est prête à négocier avec toutes les parties impliquées dans la guerre en Ukraine, qui a commencé après qu’il a ordonné l’invasion du pays voisin le 24 février, mais a déclaré que ni Kyiv ni les pays occidentaux Ils sont intéressés à entamer ces conversations.

« Nous sommes prêts à négocier avec tous les acteurs une solution acceptable, mais cela dépend d’eux, ce n’est pas nous qui refusons de négocier, c’est eux », a déclaré l’homme qui a déclenché la guerre à la chaîne de télévision publique Rossiya 1 dans un communiqué. .interview publiée ce jour. La Russie a bombardé différentes villes d’Ukraine ce dimanche.

Poutine a assuré que son pays agissait de la bonne manière en Ukraine, car l’Occident, mené par les Etats-Unis, tentait de diviser la Russie. Poutine a précédemment soutenu que sa guerre portait sur la prétendue menace du OTANpour « dénazifier » (sic) l’Ukraine, pour défendre les russophones du Donbass, entre autres tentatives d’explication.

Ils détruiront les Patriotes, dit-il

« Au centre de tout, il y a la politique de nos adversaires géopolitiques, dont le but est de diviser la Russie, la Russie historique », a-t-il expliqué. « Ils ont toujours essayé de ‘diviser pour mieux régner’… notre objectif est le contraire, unir le peuple russe. » « Je pense que nous agissons de la bonne manière, nous défendons nos intérêts nationaux, les intérêts de nos citoyens, de notre peuple. Et nous n’avons pas d’autre choix que de protéger nos citoyens », a-t-il déclaré.

À propos Livraison de la navette Patriot Aux forces ukrainiennes qui défendent les villes des bombardements contre des cibles civiles lancées par les envahisseurs, le chef du régime russe a assuré qu’il était sûr à 100% que ses forces, qui n’ont pas été efficaces lorsqu’il s’agit de détruire le HIMARS qui beaucoup de dégâts qu’ils causent à leurs troupes, ils pourront achever les Patriotes. « Bien sûr, nous les détruirons à 100% », a-t-il déclaré.