Plébiscite de sortie : Servel corrige le Contrôleur pour les pouvoirs de surveillance dans la campagne électorale

La campagne électorale pour le plébiscite de sortie du 4 septembre se poursuit, puisque les citoyens doivent choisir entre les options Approuver ou Rejeter le texte constitutionnel émané de la Convention constitutionnelle.

Les acteurs politiques ont eu plusieurs confrontations sur les informations que la proposition constitutionnelle apporte. Dans ce contexte, deux entités étatiques ont eu un échange sur les réseaux sociaux au sujet des pouvoirs de contrôle de la campagne.

Tu pourrais aussi aimer:

Le CM du Contrôleur, Contralorito, a posté sur Twitter l’utilisation de l’argent public dans les campagnes d’information sur le plébiscite. Dans l’infographie on peut lire « quand tu fais ton truc en t’en passant, mais ils ne comprennent pas la différence entre une campagne d’information et de la propagande politique ».

L’image était accompagnée d’un texte indiquant que « N’oubliez pas que : Les campagnes, la propagande politique et leur contenu, vous pouvez dénoncer Servel. Le contrôleur est chargé de prendre soin des ressources publiques et celles-ci ne doivent pas être utilisées à des fins autres qu’institutionnelles ».

Le Service Électoral a répondu à cette publication du « Contrôleur », en la corrigeant sur les pouvoirs dont dispose le Servel dans le contrôle des campagnes électorales.

« Vous avez tort, Contrôleur, Servel est habilité à contrôler les campagnes et la propagande en termes de dépenses et de financement, mais pas le contenu. Ce serait de la censure. Bravo ! », ont-ils écrit.

À quoi le Contrôleur a répondu : « Cher, nous serons toujours disposés à collaborer. Avec vos pouvoirs de surveillance et les nôtres, ensemble, nous pouvons rendre ce processus plus informé et transparent. »

Cet échange entre institutions intervient juste au moment où l’organe de contrôle enquête sur le gouvernement du président Gabriel Boric pour un éventuel interventionnisme en faveur d’Approbation dans la campagne électorale du plébiscite.