Musk annule l’achat de Twitter pour une « lacune » présumée dans l’accord

L’homme d’affaires Elon Musk a communiqué ce vendredi au régulateur boursier américain qu’il annulait le rachat de Twitter, qu’il avait annoncé en avril dernier pour 44 milliards de dollars, en raison d’une prétendue « lacune » dans l’accord de l’entreprise technologique.

Dans un document envoyé par les avocats de Musk au service juridique de Twitter et publié par la Securities Market Commission (SEC) américaine, le milliardaire allègue que l’entreprise technologique a fait des déclarations « fausses et trompeuses » lors de la signature de l’accord et que vous ne lui avez pas fourni les informations dont il a besoin.

Les actions du réseau social ont chuté de 6% à 17h41 heure locale (21h41 GMT), dès que l’annulation de l’achat a été connue.

Le président de Twitter annonce une action en justice pour obliger Musk à honorer l’accord

Le président de Twitter, Bret Taylor, a annoncé que le conseil d’administration de la société allait « engager une action en justice pour exécuter l’accord d’achat » signé avec Elon Musk en avril dernier.

L’annonce de Taylor est intervenue quelques minutes seulement après que le magnat a annulé son opération d’achat alléguant que la société lui avait fait des « déclarations fausses et trompeuses » lors de la signature de l’accord, ce qu’il considérait comme une « lacune » inacceptable.

Dans un tweet, Taylor a déclaré que le conseil d’administration de la technologie « est déterminé à conclure l’accord au prix et aux conditions fixés avec M. Musk », pour lequel il annonce des actions en justice qui seront intentées devant la Delaware Court of Chancery, où se règlent d’importants litiges commerciaux aux États-Unis.