Marta Lagos et le rôle des parlementaires face au plébiscite de sortie : « Les acteurs engagés dans une guerre fratricide »

La directrice de Latinobarómetro, Marta Lagos, s’est adressée Le Comptoir de La Clavetcomment les actions des parlementaires peuvent déplacer l’aiguille à moins de trois semaines pour le plébiscite de sortie le 4 septembre.

Ceci, compte tenu des actions des parlementaires qui ne sont pas allés à la commission pour traiter l’annulation de la loi sur la pêche, comment divers acteurs ont promu une approbation ou un rejet de la réforme. Ce qui peut marquer un précédent dans l’électorat avant les élections et les tensions constantes au sein du Congrès.

Vous pourriez également être intéressé par :

« Ce qu’on peut dire de cette campagne, si on la regarde pendant deux mois, c’est qu’il est impossible d’imaginer que les acteurs des deux camps allaient commettre autant d’erreurs qu’eux », a-t-il déclaré.

En ce sens, Lagos a souligné que « c’est une campagne d’erreurs, on ne peut pas dire que c’est une campagne de succès ». Les acteurs se sont impliqués dans cette guerre fratricide qui a eu lieu lors de la publication du projet de nouvelle Constitution en juin puis lorsque la version finale est publiée, la guerre de l’information commence.

« Il y a eu une campagne de désinformation envers la population au point qu’elle a regardé ces programmes de débat et la vérité est que quand on les regarde on est extrêmement confus. Il y a un manque de rationalité, de logique dans ce qui se passe et cela en plus éloigne les gens en politique de ce qui les rapproche », a-t-il déclaré.