Maduro n’exclut pas des élections anticipées au Venezuela

Le bureau de presse de la présidence vénézuélienne a indiqué ce vendredi que le président Nicolás Maduro n’exclut pas une avance des élections, qui sont des élections présidentielles prévues en 2024.

Selon le calendrier électoral, les élections auraient lieu dans deux ans, cependant, l’autorité du corps électoral n’a pour l’instant pas donné de date définitive.

À travers le compte rendu officiel de la presse présidentielle, ils ont souligné que « Nicolás Maduro ne rejette pas l’avancement des élections au Venezuela ».

Le message est venu peu de temps après que Maduro et un gouverneur, lors d’un acte de partisans du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) au pouvoir et diffusé en direct à la télévision d’État, aient échangé quelques phrases sur la façon dont ils étaient toujours prêts pour toute élection.

Le PSUV, dirigé par Maduro, a renouvelé ses directives de base jusqu’à présent cette année, élisant de nouveaux dirigeants dans les communautés. L’opposition, pour sa part, cherche à faire élire son candidat à la présidentielle lors d’élections primaires, dont la date n’a pas encore été définie.

« Héctor Rodríguez (gouverneur de l’État central de Miranda) Quand y a-t-il des élections? Héctor Rodríguez est méchant. Héctor Rodríguez me dit: élections en 2024 ou avant », a déclaré Maduro lors de l’acte du parti.

« La vérité est que nous sommes préparés pour quand il y aura des élections, pour sortir vers une grande victoire », a ajouté le président.

Ces derniers mois, Maduro a déclaré qu’il pourrait y avoir de grandes élections générales l’année prochaine, mais sans donner d’autres détails.

L’opposition dirigée par Juan Guaidó accuse Maduro de fraude lors des élections présidentielles de 2018, alors qu’elles étaient prévues au mois de mai pour coïncider avec les élections législatives. Différentes organisations et pays de la région ont ignoré ces résultats, estimant que le processus manquait de garanties et de transparence.