L’Université du Chili définit les délais pour le rêve tant attendu de son propre stade

L’Université du Chili a commencé 2023 avec deux grosses nouvelles, la première était la prolongation de la concession d’Azul Azul SA jusqu’en 2052, après que l’entreprise eut annulé la dette fiscale détenue par Corfuch (ancien administrateur des Bleus) ; la seconde est de commencer à jeter les bases du plus grand rêve séculaire : le stade lui-même.

À travers un communiqué, la société a signalé le début de la septième étape du plan stratégique triennal, qui consiste « à signer des instruments juridiques contraignants permettant l’acquisition de terrains servant à la construction d’infrastructures sportives pour l’U ».

Le concessionnaire a précisé qu’il comptait achever la première partie au cours du premier semestre de cette année, pour ensuite entamer la deuxième phase, qui consiste à « demander et obtenir les autorisations nécessaires pour concrétiser définitivement nos projets d’infrastructures ».

« Dans notre vision, nous pensons que ces travaux sont essentiels à l’obtention de résultats sportifs et, par conséquent, à la pleine croissance institutionnelle », a conclu le communiqué, inspirant les supporters bleus avec le rêve de leur propre stade.