L’Université du Chili a été sanctionnée par deux matchs à domicile sans public après des incidents lors du Clásico Universitario

Au cours de cette journée, le Tribunal disciplinaire de l’ANFP a rendu la résolution sur les incidents enregistrés lors de la Classique universitaire (samedi 27 août) entre l’Université du Chili et l’Université catholique.

Rappelons qu’une fois le match terminé, les supporters bleus sont entrés sur le terrain du Stade National et ont attaqué certains joueurs des deux équipes. A qui l’arbitre du match, Julio Bascuñánj’enregistre les détails de l’invasion dans son rapport de référence.

Tu pourrais aussi aimer:

« En ce qui concerne la plainte déposée par l’arbitre du match joué entre les équipes de l’Université du Chili contre l’Universidad Católica, M. Julio Bascuñán, et la plainte déposée par le conseil d’administration de l’Association nationale de football professionnel contre le premier de précitée, la première chambre du tribunal disciplinaire, lors d’une séance tenue aujourd’hui (hier mardi), a décidé à l’unanimité d’imposer au club de l’Universidad de Chile la sanction de jouer à huis clos les deux prochains matchs dans lesquels il correspond à intervenir en tant que local dans le Tournoi de première division, quel que soit le lieu où se déroulent ces matches », indique l’opinion, selon 24 heures.

Vidéo via Twitter : @M_EscobarAlvear

Concrètement, le « U » devra affronter Audax Italiano et Everton sans public. Rappelons que la sanction a été prononcée avant la confrontation entre les Bleus et Coquimbo Unido, qui s’est déroulée avec public au stade Elías Figueroa de Valparaíso. Il s’est terminé par un match nul et vierge, laissant ceux du nord ainsi que les laïcs au risque d’être relégués en Primera B.