L’Ukraine estime à plus de 7 000 la mort de civils depuis le début de la guerre

Plus de 7 000 civils ont été tués et 5 500 autres blessés depuis le début de la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine, selon les données du ministère ukrainien de l’Intérieur.

« Je tiens à souligner que les bombardements coûtent la vie à des civils. Le nombre de civils tués pendant cette guerre dépasse déjà les sept mille. Et 5 500 autres civils ont été blessés », a déclaré à la télévision le premier vice-ministre ukrainien de l’Intérieur Yevhenii Yenin, cité ce samedi par l’agence Ukrinform.

Il a ajouté que depuis le début de la guerre, la police ukrainienne a enregistré 22 000 bombardements par les troupes russes qui ont touché plus de 24 000 objets civils.

« Les Russes continuent de bombarder le territoire de l’Ukraine indépendante avec une passion maniaque, sans s’arrêter un seul instant en 191 jours. Ce n’est que le dernier jour que la police a reçu des informations sur le bombardement de 28 centres de population », a-t-il déclaré. Dans ces « bombardements impitoyables », des civils meurent, a-t-il rappelé.