L’Ukraine craint l’attaque de vendredi à la centrale nucléaire de Zaporijia

Les services de renseignement ukrainiens affirment avoir reçu une nouvelle confirmation de la préparation d’un attentat terroriste ce vendredi à la centrale nucléaire de Zaporijia par la Russie et craignent une attaque « de grande ampleur ».

« Nous avons reçu une confirmation supplémentaire des (services de renseignements) sur la préparation par les occupants d’une provocation à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia le 19 août », a indiqué la Direction principale du renseignement du ministère ukrainien de la Défense dans un communiqué recueilli par l’Unian. agence.

Il a précisé que « en particulier, le personnel licencié (qui exerce ses fonctions sur la base d’une autorisation délivrée par l’Inspection nucléaire de l’Etat) a reçu l’ordre de rester chez lui » et qu' »une petite partie du personnel opérationnel » aura l’autorisation pour accéder au territoire végétal.

Selon la Direction principale du renseignement, lors de la réunion d’hier après-midi de la direction de la centrale nucléaire de Zaporijia, il n’y avait aucun représentant de la société d’État russe Rosatom, qui depuis l’occupation a assisté à toutes ces réunions.

Il a également souligné que les représentants de Rosatom « ont complètement abandonné le territoire de l’usine ».

« Compte tenu du nombre d’armes actuellement sur le territoire de la centrale nucléaire, ainsi que des bombardements provocateurs répétés, il existe une forte probabilité d’une attaque terroriste à grande échelle contre l’installation nucléaire », a averti.