L’OMS déclare l’urgence internationale pour le monkeypox

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a activé samedi (23.07.2022) son plus haut niveau d’alerte pour tenter de contenir l’épidémie de variole du singequi a touché près de 17 000 personnes (dont cinq mortelles) dans 75 pays, dont beaucoup en Europe, où la maladie n’était pas endémique.

La décision de déclarer l’urgence internationale a été annoncée lors d’une conférence de presse par le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, deux jours après qu’un comité d’urgence composé d’experts de cette maladie s’est réuni pour analyser l’éventuelle déclaration, qui forcera les réseaux nationaux de santé d’augmenter leurs mesures de prévention.

Ce comité avait choisi de ne pas déclarer l’état d’urgence lors d’une première réunion tenue en juin (lorsque le chaos était de 3 000), et à cette occasion, selon Tedros, il n’y avait pas non plus de consensus total parmi les experts, mais le directeur général a décidé de déclarer l’urgence compte tenu du niveau élevé et nombre croissant de cas dans diverses régions de la planète, précisant que le risque global est relativement modéré, sauf en Europe, où il est élevé.