L’œuvre qui revendique la mémoire de l’étudiant assassiné par la Caravane de la Mort

Un spectacle de la compagnie Teatro Patrimonial intitulé « José Saavedra, presente! » s’ouvre ce samedi 14 janvier au Théâtre Municipal de Calama à 20h00, dans le cadre de la troisième version du programme Territoires Créatifs de la Fondation Teatro a Mil.

L’œuvre sauve et revendique la mémoire de l’étudiant de 18 ans qui a été assassiné par les soldats de l’armée chilienne qui faisaient partie de la « caravane de la mort » en 1973, sous la dictature du général Augusto Pinochet.

Le spectacle aura deux autres représentations le 15 janvier à 18h00 et 20h00 sur rendez-vous au même endroit. Ce sera un événement gratuit et pour les personnes de plus de 14 ans, avec des billets pour billet plus.

Histoire vraie

Concernant le spectacle, son metteur en scène et responsable de la dramaturgie, Holopherne Noria, souligne qu’il est basé sur l’histoire vraie du jeune leader étudiant qui a été poursuivi et exécuté avec 25 autres personnes dans les collines de Topater (Calama) par des agents de l’État en 1973.

« Nous voulons sauver et mettre en scène la mémoire de José Saavedra, son combat, ses convictions, ses rêves et ses idéaux politiques, du point de vue d’un jeune adolescent qui, tout juste majeur, a payé de sa vie le fait de penser différemment et veulent un monde plus juste et meilleur pour tous ».

José Saavedra.

Famille

Il est important de préciser que l’entreprise travaille ensemble et en dialogue permanent avec la famille de José Saavedra, car selon les mots de Noria, « nous cherchons à transmettre au public l’importance des droits de l’homme pour la construction d’un monde plus juste et civilisée, fixant comme horizon la promotion de la justice et de la démocratie. Bref, l’œuvre est un appel au « plus jamais ça, à la non-répétition et à la réparation » », précise le metteur en scène de l’émission.

« José Saavedra, présent ! a été développé dans le cadre de la troisième version de Territorios Creativos (TC).

« C’est un programme de promotion de la création nationale de la Fondation Teatro a Mil qui contribue efficacement à la décentralisation des processus créatifs dans le pays, en développant des propositions artistiques dans 15 régions, à l’exception de la région métropolitaine », déclare la coordinatrice de TC, Martha Nunez .

table de conservation

Dans le cadre de la proposition, les tables curatoriales de chaque région invitent les artistes des territoires à participer. La table curatoriale d’Antofagasta était composée de Víctor Ángel de la Corporation culturelle d’Antofagasta ; Teresa Ramos du Festival international de théâtre Zicosur Antofagasta (FITZA); Raúl Rocco du Théâtre Pedro de la Barra ; Christian Andrónico de la Fondation des ruines de Huanchaca ; Mauricio Castro de la Calama Tourism and Culture Corporation ; Marcela Olivos du Centre culturel municipal de Taltal ; et Biennale d’art contemporain Carlos Rendón SACO.

Pour sa part, Mauricio Castro de la Calama Tourism and Culture Corporation, commente que son expérience au sein de la table curatoriale d’Antofagasta a été très agréable, notant que « nous sommes très heureux car après le travail de réflexion qui a été mené à travers À la table curatoriale de le programme TC du Teatro a Mil, nous sommes sur le point de la première de l’œuvre de la compagnie Teatro Patrimonial «¡José Saavedra, presente!» ».

« Nous apprécions l’instance du Teatro a Mil et nous attendons de voir cette œuvre qui représente et rappelle José Saavedra, le plus jeune des tués par la « Caravane de la Mort » au début de la commémoration des 50 ans de la coup d’état », phrase.

Meilleur futur

Concernant le programme TC et l’orientation des travaux, Noria assure que « nous sommes mobilisés par la question de savoir si nous pouvons réellement avancer vers un avenir meilleur en faisant fi de notre histoire ».

« Nous pensons définitivement que non, car l’histoire et la mémoire sont une part importante et, plus encore, un élément critique pour le développement d’un territoire. Nous devons être capables de comprendre ces pages afin de ne pas répéter des actes aussi inhumains que ceux qui ont été vécus pendant la dictature. José Saavedra fait partie de la mémoire de Calama et de la région d’Antofagasta. José Saavedra est présent dans chaque jeune qui crie pour la justice sociale et pour un monde meilleur pour tous. Nous ne pouvons pas le laisser tomber », souligne-t-il. en dehors.

Pour assister aux réceptions de « ¡José Saavedra, presente! » Vous devez vous inscrire au préalable auprès de Ticket Plus. Les billets sont gratuits et la pièce est réservée aux personnes de plus de 14 ans.

Le Festival International Teatro a Mil 2023 est présenté par la Fondation Teatro a Mil, est couvert par la loi sur les dons culturels et bénéficie du soutien du ministère de la Culture, des Arts et du Patrimoine.

Pour en savoir plus sur ce qui se passe dans le monde de la science et de la culture, rejoignez notre communauté Cultívate, la newsletter El Mostrador sur ces sujets. inscription gratuite ICI