Les pompiers de Viña del Mar et de Valparaíso doivent être postés face aux incendies de forêt dans la région: la délégation présidentielle décrète une alerte jaune pour la zone

Les commandants des services d’incendie de Viña del Mar et de Valparaíso –Patrick Britto Oui Vincent Maggiolorespectivement – a ordonné ce jeudi que les compagnies de pompiers correspondantes soient cantonnées devant les incendies de forêt qui affectent la région.

« Sur instruction du commandant, Patricio Brito, compte tenu de la complexité des incendies de forêt (…) nous procédons à un cantonnement général pour toutes les compagnies du service d’incendie de Viña del Mar », a déclaré le service d’incendie de Ciudad Jardín dans son compte rendu. Twitter.

Tu pourrais aussi aimer:

Pour sa part, le commandant Maggiolo a souligné Radio Bio Bio qu' »il y a différents incidents dans la région de Valparaíso et en tant que pompiers, nous nous retrouvons dans des quartiers pour être prêts à soutenir d’autres collègues en cas d’urgence ».

Alerte jaune pour la région de Valparaíso

La délégation présidentielle de la région de Valparaíso, en coordination avec le Bureau national d’urgence du ministère de l’Intérieur (Onemi), a décrété une alerte jaune pour toute la zone ce jeudi après-midi. Ceci, en raison du développement simultané des incendies de forêt.

Avec la déclaration d’alerte jaune, « les moyens nécessaires seront mobilisés par étapes, en complément de ce qui a déjà été déployé par la Conaf, les sapeurs-pompiers et le Système national de prévention et de réponse aux catastrophes (Sinared) ; pour intervenir en fonction de l’évolution de l’événement, afin d’éviter qu’il ne s’étende et ne s’aggrave, en minimisant les effets négatifs sur les personnes, leurs biens et l’environnement », a déclaré Onemi dans un communiqué.

Au cours de cette journée, dans la région de Valparaíso, des incendies de forêt ont été enregistrés dans différentes communes, telles que Villa Alemana, Valparaíso et Saint-Domingue.

L’Onemi a rapporté à 15h35 que l’incident affectant Villa Alemana, dans le secteur de la Quebrada Escobar, a consommé une superficie approximative de 50 hectares.

De son côté, l’incendie de Valparaíso, dans le secteur de La Planchada, a brûlé une superficie de 0,5 hectare.

Enfin, l’incident de Saint-Domingue, dans le secteur de Pangui Rosa, a consumé une superficie de 500 hectares.

Recommandations Onemi

L’Onemi a recommandé à la population « de garder les abords des maisons exempts de végétation et de débris pouvant être brûlés ; d’éviter de fumer dans les endroits où la végétation peut brûler ; de ne pas allumer de feux de joie ou de manipuler des sources de chaleur dans des zones proches de la végétation ».

À son tour, il sollicitait des informations par l’intermédiaire du Visionneuse de chili préparé sur les zones les plus exposées aux incendies de forêt.

« En cas d’observation de fumée ou d’incendie dans des zones de végétation, prévenir : CONAF (130), Pompiers (132), Police (133) ou PDI (134) », a ajouté l’agence.