Les employés du ministère de la Culture désavouent la campagne de fausses informations menée par les ex-conventionnelles Constanza Hube (UDI) et Paulina Veloso (RN)

Face à la diffusion de fausses informations sur le contenu de la proposition de Nouvelle Constitution dans la ville de Los Angeles par les anciennes conventionnalistes Constanza Hube et Paulina Veloso, aujourd’hui fonctionnaire du ministère de la Culture, des Arts et du Patrimoine, un groupe de Les organisations syndicales du ministère ont exprimé leur total désaveu « face à ces pratiques anti-civiques et anti-démocratiques que les secteurs du Rejet tentent de normaliser », selon un communiqué.

« En tant qu’organisations pluralistes et démocratiques, nous respectons le droit de chaque personne et groupe de faire campagne pour l’option qu’il choisit volontairement avant le prochain plébiscite. Cependant, il existe une responsabilité éthique incontournable en matière d’information du public, qui mérite respect et transparence. « , indique le communiqué.

« S’attaquer à cette responsabilité éthique, c’est violer les droits et l’intégrité des personnes en utilisant leur vulnérabilité pour les manipuler par une peur infondée », dit-il.

En revanche, pour les signataires, il est inacceptable qu’un fonctionnaire du ministère de la Culture, des Arts et du Patrimoine, comme Paulina Veloso, entrée dans le service en octobre 2018, « se mêle de ce type de pratiques, contraires à l’éthique ». la citoyenneté, la fonction publique, la probité et la loi électorale elle-même, constituant des faits très graves, qui ne représentent pas le comportement des responsables de notre institution ».

Compte tenu de tout ce qui précède, ils présenteront au Bureau du Contrôleur général de la République et au Service électoral le contexte des événements signalés, afin que les autorités déterminent les responsabilités administratives et les sanctions correspondantes.

Les travailleurs du ministère des Cultures ont lancé un appel pour dénoncer et arrêter ce type de pratique face au plébiscite de sortie, « qui tente de ternir et d’entacher le processus constitutionnel que nous promouvons, avec des milliers de compatriotes par la mobilisation sociale dès le Le 18 octobre 2019, un processus que les secteurs privilégiés ne pourront pas arrêter, malgré l’usage du mensonge et de la tromperie. Le peuple chilien est sage et saura décider consciencieusement de la voie pour aller vers une patrie plus juste et inclusive ».

Ils signent :

Association nationale des fonctionnaires du sous-secrétariat aux cultures et aux arts – ANFUCULTURA
Association Nationale des Fonctionnaires du Ministère de la Culture, des Arts et du Patrimoine – AFUCAP
Association nationale des travailleurs du service national du patrimoine culturel, ANFUPATRIMONIO.
Association Nationale des Travailleurs du Patrimoine, ANATRAP.
Syndicat des travailleurs honoraires Sous-secrétaire des cultures et des arts, Santiago.
Syndicat des travailleurs honoraires Sous-secrétaire aux cultures et aux arts, Valparaíso.