Les Cóndores réalisent un exploit et se qualifient pour la première fois à une Coupe du Monde de Rugby

Historique. Inédit. C’est ainsi qu’ils décrivent ce qu’ont réalisé les Condors ce samedi à Denver, où le Chili a renversé la série éliminatoire et s’est qualifié pour la première fois de son histoire pour une Coupe du monde de rugby après avoir battu les États-Unis 31-29 en éliminatoires de la Coupe du monde.

Le match a commencé en montée pour le 15e de Pablo Lemoine, puisque l’équipe locale est sortie pour imposer son jeu et s’est rapidement mise en avant 19-0 avant 30 minutes. Cependant, notre casting a réagi et a profité du carton jaune de Nick Civetta pour réduire l’écart grâce aux essais de Marcelo Torrealba et Matías Garafulic et à une transformation de Santiago Videla.

En seconde période, le match était passionnant et dominé par Los Cóndores. Bien que les locaux aient réussi à convertir un essai grâce à Joe Taufete’e à la 47′, le Chili a réagi rapidement et Santiago Videla a marqué un bel essai après un superbe jeu de Rodrigo Fernández et sa transformation ultérieure.

Mais l’excitation était dans les 15 dernières minutes. Matías Dittus avec toute sa force et sa griffe a surpris en convertissant un essai, puis Videla a ajouté deux points supplémentaires pour laisser le score 28-29. Et à la 75e minute, le brouhaha est venu avec le penalty transformé par Vidal qui a permis à Los Cóndores de remonter au tableau d’affichage et de remporter la clé, puisque le Chili s’est imposé 31-29.

Les dernières minutes ont été nerveuses, mais après un penalty et la possession de l’ovale, Los Cóndores ont remporté le match et obtenu une qualification historique pour la Coupe du monde.

Une fois la rencontre terminée, l’émotion ne s’est pas fait attendre et l’une des figures de la rencontre, Santiago Videla, a déclaré : « Je ne sais pas quoi dire, il y a beaucoup d’émotions et de moments, nous savions qu’il fallait tout mettre qu’ensemble pendant ces 80 minutes, nous avons dû mettre tout le cœur que nous avons cultivé ces trois dernières années, merci à tout le monde. Je suis sous le choc ».

« Je pense embrasser mes 30 frères qui sont venus, les 15 autres qui sont restés à Santiago », a-t-il ajouté.

De son côté, l’entraîneur-chef, Pablo Lemoine, n’a pas pu retenir ses larmes et, très ému, a déclaré : « on a tout fait, c’est aux garçons de décider. C’est quelque chose de magique, merci ‘Lulo’, le personnel qui est au top et qui s’amuse. On va en France, les garçons le méritent et rien de plus à remercier ».

Les Cóndores feront partie du groupe D de la Coupe du monde 2023 en France où ils joueront les matchs aux jours et horaires suivants au Chili :

Dimanche 10 septembre, 08h00 : Vs. Japon, à Toulouse
Samedi 16 septembre, 10h00 : vs. Samoa, à Bordeaux
Samedi 23 septembre, 17h45 : Vs. Angleterre, à Lille
Samedi 30 septembre, 15h00 : Vs. Argentin, à Nantes