Les changements que 2023 apporte : augmentation du salaire minimum, de la TVA, des péages et autres

2023 apportera plusieurs changements pour les Chiliens, une augmentation du salaire minimum, un réajustement des péages du pays, la prolongation de l’extension des cellules identitaires est terminée, entre autres mesures.

Salaire minimum

La nouvelle année apporte une augmentation de 10 000 $ du salaire minimum, donc le montant final sera de 410 000 $.

Depuis mai 2022, il était déjà passé de 350 000 dollars à 380 000 dollars, puis en août ce chiffre a atteint 400 000 dollars. Cependant, la loi a déterminé qu’une inflation annuelle de 7% déclencherait une nouvelle augmentation.

Depuis le 1er janvier 2023, tous les services professionnels ont commencé à être taxés à la TVA, conformément à la loi 21.420.

Les exonérations qui existaient déjà pour les personnes physiques qui délivrent des reçus d’honoraires restent en vigueur, en plus des autres services déjà exonérés dans la loi sur la taxe sur les ventes et les services.

Dans ces derniers se trouvent le transport de passagers, l’éducation, les services de santé ambulatoires et les revenus des sociétés professionnelles.

Cartes d’identité

En raison de la pandémie, la validité des cartes d’identité expirées a été prolongée, cependant, à compter du 1er janvier, la prolongation a pris fin.

Actuellement, plus d’un million de ces documents ont déjà expiré ou sont sur le point de l’être. Cependant, les identifiants qui ont expiré entre janvier et février 2020, 2021 et 2022, leurs identifications sont valables jusqu’au même jour et mois de 2023.

péages

Depuis dimanche, les nouveaux tarifs de péage ont commencé à s’appliquer au Chili, ce qui se traduit par un réajustement de 6,7 % par rapport à 2022. De la même manière, en juillet, il y aura une autre augmentation du même chiffre.

« C’est l’équivalent de la hausse qui s’est produite sur les autoroutes urbaines l’année dernière, mais beaucoup moins que ce qui s’est produit sur le reste des autoroutes du pays », a déclaré le ministre des Travaux publics, Juan Carlos García.

nouvelles mesures covid

Le produit de la nouvelle épidémie de coronavirus en Chine et l’apparition de la variante Ómicron BF.7 ont conduit le ministère de la Santé à mettre en œuvre des changements : tous les voyageurs en provenance de Chine doivent subir un test PCR ou antigénique pour entrer au Chili.

De même, l’autorité augmentera les tests aléatoires à tous les passages frontaliers pour ceux qui viennent de destinations internationales.

Un mon

Enfin, l’Office national des urgences (Onemi) deviendra le Service national de prévention et d’intervention en cas de catastrophe (Senapred).

Ce nouvel organe aura la personnalité juridique et un patrimoine propre, ses fonctions principales seront de conseiller, coordonner, organiser, planifier et superviser les activités liées à la Gestion des Risques de Catastrophes (GRC).

De même, ses premier et deuxième niveaux hiérarchiques seront nommés par le Système de gestion publique supérieur, reconnaissant son importance stratégique.