Les Brésiliens font leurs derniers adieux au « roi » Pelé

Les supporters brésiliens participent ce lundi (01.02.2023) au sillage de la dépouille mortelle de Pelé, considéré par beaucoup comme le meilleur footballeur de l’histoire, décédé jeudi dernier à l’âge de 82 ans.

La veillée funèbre, ouverte au public, se tient à partir de 10H00 (13H00 GMT) au stade Vila Belmiro, dans la ville de Santos, où « O Rei » a joué l’essentiel de sa carrière sportive à domicile.

La pelouse du stade, propriété du club de Santos, dispose de deux tentes blanches installées pour recevoir les milliers de supporters qui souhaitent dire au revoir au triple champion du monde.

L’une des tentes, située au centre du terrain, abritera le cercueil avec la dépouille mortelle d’Edson Arantes do Nascimento « Pelé » et les chaises où s’assiéront ses proches ; et l’autre, d’un côté, sera réservé aux autorités.

Les fans pourront circuler sur une passerelle aménagée sur l’herbe, parallèle à la tente centrale, à environ cinq mètres de l’endroit où se trouvera le cercueil.

Réveil jusqu’à mardi

Une immense banderole avec la phrase « Vive le Roi. Pelé 82 ans » recouvre l’une des tribunes du stade où le mythique 10 a joué une grande partie de sa carrière sportive.

La veillée funèbre durera 24 heures, jusqu’à 10h00 (13h00 GMT) mardi, date à laquelle commencera un cortège funèbre qui parcourra les rues de Santos, une ville portuaire située à environ 80 kilomètres de Sao Paulo, où le l’ancien footballeur est décédé.

Le cortège passera par la zone de Canal 6, où vit la mère de Pelé, Celeste Arantes, âgée de 100 ans, avant de se diriger vers le cimetière mémorial de la nécropole œcuménique, où il sera enterré lors d’une cérémonie privée, réservée aux membres de la famille.

Pelé est décédé jeudi dernier à l’hôpital de Sao Paulo où il avait été admis pendant un mois en raison d’une défaillance multiviscérale causée par un cancer du côlon diagnostiqué en 2021.

La mort de Pelé a fait grand bruit dans le beau sport et au Brésil, où le gouvernement a décrété un deuil officiel de trois jours.

Vidéo via Twitter : @SC_ESPN