Le Sénat approuve une réforme générale qui permet un nouveau processus constituant

La Chambre du Sénat a approuvé dans l’ensemble le projet de réforme constitutionnelle qui permet le nouveau processus constituant. Cependant, le vote se poursuivra demain mercredi à partir de 14h00.

Plus précisément, le projet a été approuvé avec 42 voix pour, 7 contre et une abstention de la sénatrice Fabiola Campillai.

Parmi les sept personnes qui ont voté contre la mesure figurent les sénateurs indépendants RN Juan Castro, Kenneth Pugh et Carmen Gloria Aravena. En plus du sénateur Rojo Edwards (républicains) et de l’UDI José Miguel Durana.

Après l’approbation de la mesure, le président du Sénat, Álvaro Elizalde, a soutenu que « nous parlons d’un projet qui a eu, dans la salle du Sénat, le soutien de 84% des sénateurs. J’insiste, car il est rarement voit un tel soutien transversal et catégorique dans un projet de cette nature ».

« 84% des sénateurs en fonction ont voté en faveur de cette initiative. Cela montre le soutien transversal de l’Accord par le Chili et l’importance d’avancer vers le nouveau processus constituant », a ajouté Elizalde.

La mesure, qui fait l’objet d’une discussion immédiate, vise à générer un nouveau mécanisme d’élaboration de la Charte fondamentale à travers la création d’un Conseil constitutionnel de 50 membres, égaux, qui commencera à fonctionner le 7 juin.

Le projet sera discuté en trois séances. Le premier aujourd’hui, le second demain vers 14h00, où les indications seront saisies et examinées, et le dernier est appelé pour 17h00 et le sera jusqu’à l’expédition complète.