Le SAG confirme le premier cas de grippe aviaire dans la région de Valparaíso

Le Service de l’agriculture et de l’élevage (SAG) a confirmé le premier cas de grippe aviaire hautement pathogène de la variante H5N1 à Tunquén, région de Valparaíso.

Il s’agit du premier cas dans la zone centrale du pays, puisqu’ils avaient été précédemment découverts dans les régions d’Arica et Parinacota, Tarapacá et Antofagasta.

L’agence a indiqué que « le virus continue de se déplacer vers le sud du pays chez les oiseaux sauvages, sans pour autant affecter les oiseaux de basse-cour ou industriels ».

Le SAG spécifié dans un Libération qu' »une réunion de coordination a eu lieu sous la direction du sous-secrétaire à l’agriculture, José Guajardo ; la déléguée présidentielle de Valparaíso, Sofía González ; et le(s) chef(s) de la sous-direction des opérations du SAG, Grisel Monje ; et à laquelle ils ont également participé les délégués présidentiels provinciaux et les représentants des Seremis de Salud, Onemi, Armada et Sernapesca ».

« Face à ce nouveau cas positif, le SAG relève son niveau d’alerte considérant que la maladie est déjà entrée dans une région à élevage plus intensif de volailles, raison pour laquelle il renforce le travail de surveillance, notamment en volaille et en industrie. les propriétaires et les fermes à maximiser les mesures de biosécurité en évitant le contact de leurs oiseaux avec des oiseaux sauvages », a ajouté l’entité.

Plaintes des citoyens

En raison de la forte demande de plaintes des citoyens concernant des oiseaux morts ou malades dans tout le pays, le SAG a appelé les gens « à ne pas les toucher ni les déplacer, pour éviter la propagation de la maladie et attendre que la plainte soit traitée ». personnel.

« Il convient de noter que les techniciens du Service examinent au cas par cas pour discriminer si le décès correspond à un décès présumé de la grippe aviaire ou est dû à une autre cause, pour cette raison, les informations que les gens fournissent sont d’une grande pertinence », a déclaré l’agence. .

De même, il a souligné qu ‘«il existe une assurance volaille sans nom dans le secteur privé qui couvre l’affectation des oiseaux tués par la grippe aviaire pour les éleveurs de volailles avec une mortalité allant jusqu’à 1 000 oiseaux. Il convient de noter que l’assurance est activée avec un Abattage Résolution émise par le SAG Par conséquent, la notification en temps opportun est essentielle.

Enfin, le SAG a appelé le public à signaler la présence d’oiseaux morts ou malades à :

  • E-mails : contacto.valparaiso@sag.gob.cl / oficina.informaciones@sag.gob.cl
  • Du lundi au vendredi, entre 9h00 et 18h00, appelez le Service Call Center : 2 2345 1100
  • Numéro WhatsApp +56 9 690 89 780 ou +569 90449801, qui fonctionne en dehors des heures de bureau, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés.

En raison de ce nouveau cas, le niveau d’alerte a été relevé, renforçant le travail de surveillance, notamment en aviculture et en industrie.