Le « Roi » a de nouveau crié champion : Flamengo bat les Corinthiens et remporte la Coupe du Brésil

Arturo Vidal Il a remporté le 24e titre de sa carrière professionnelle après avoir remporté la Coupe du Brésil après la victoire de Flamengo sur les Corinthians aux tirs au but.

Il faut se rappeler que, lors du match aller disputé à la Neo Química Arena de Sao Paulo, les deux équipes n’ont pas profité d’un match nul et vierge, définissant tout au match retour. Le dernier match de la Coupe du Brésil 2022 s’est joué au stade Maracaná de Rio de Janeiro, qui a été submergé par les fans de « Mengao ».

Avec le « King » comme titulaire, la Fla a pris les devants après sept minutes de jeu après un beau jeu collectif qui s’est terminé par la définition de Pierre. Pour « Mengao », le VAR a annulé deux buts en raison d’une position avancée, un à 33 ‘ Giorgian De Arrascaeta et à 62′ à Everton Ribeiro.

Lors du complément Arturo Vidal a été remplacé par Marheuzinho à la 63′, alors que « Timao » n’a pas baissé les bras et à la 82′ Giulano surpris Maracaná établissant le match nul qui les a menés aux tirs au but.

pénalités

Le score final de la séance de tirs au but était de 6-5 en faveur de Flamengo, où un seul tir a été raté, tandis que les joueurs des Corinthians ont raté deux fois.

flamant

  • Philippe Louis (Échec)
  • David Luiz (Je note)
  • Léo Pereira (Je note)
  • Everton Ribeiro (Je note)
  • Gabriel Barbosa (Je note)
  • Everton (Je note)
  • reinei (Je note)

Corinthiens

  • Fabio Santos (Je note)
  • Julien (Je note)
  • René-Auguste (Je note)
  • Fagner (Échec)
  • Youri Alberto (Je note)
  • maycon (Je note)
  • Mateus Vital (Échec)

résumé

Vidéo via YouTube: Brasileirao Jouer

Avec ce résultat, Flamengo décroche sa quatrième Coupe du Brésil et une place dans la Copa Libertadores 2023 en l’absence de finale le 29 octobre, où ils affronteront l’Athletico Paranaense au Stade Monumental de Guayaquil, en Équateur.

De son côté, le King remporte le 24e titre de sa carrière après avoir gagné en Italie (Juventus et Inter), en Allemagne (Bayer Munich), en Espagne (Barcelone), au Chili (Colo-Colo) et maintenant s’y ajoute le Brésil.