Le président Gabriel Boric reçoit « Los Cóndores » au Palacio de La Moneda après une qualification historique pour la Coupe du monde de rugby 2023

Le président de la République, Gabriel Boricaccompagné du ministre des sports, Alexandra Benadole sous-secrétaire du portefeuille, Antonia Illanèset le(s) directeur(s) national(aux) de l’Institut National du Sport (IND), Israël Castroa reçu l’équipe chilienne de rugby, « Los Cóndores », au Palais de La Moneda, après leur qualification historique pour la Coupe du monde 2023 en France.

« Los Cóndores » a battu les États-Unis par un score serré de 31-29, obtenant la première assistance d’une équipe nationale de rugby « XV » lors de l’événement le plus élevé. En France, ils partageront le groupe D avec l’Angleterre, l’Argentine, les Samoa et le Japon.

Tu pourrais aussi aimer:

Le président a félicité l’équipe nationale dirigée par l’Uruguayen, Paul Citron, ajouté à l’engagement de l’Etat avec la préparation de la sélection vers la Coupe du Monde en terres françaises. Lors de la réunion, le responsable des sports a reconfirmé l’utilisation du stade national pour les matchs amicaux organisés par « Los Cóndores » avant la Coupe du monde.

Vidéo via Mediabanco

réactions

celui sélectionné, José Ignacio Larenasaprès le rendez-vous, s’est dit « reconnaissant de la visite, c’est un très bel exemple. Avec le temps on se rend compte à quel point la réalisation a été transversale, au-delà du groupe proche. »

« Quand nous perdons, nous sommes peu nombreux et quand nous gagnons, nous sommes nombreux. Nous ressentons tous les effets de cette réussite, nous l’assimilons et la valorisons », a-t-il ajouté.

Pour sa part, la ministre Benado a déclaré que « nous sommes heureux que le président ait reçu les joueurs, qui ont traversé un processus formidable pour obtenir le classement. Ce fut une réunion agréable et très serrée. Nous espérons que ce sera le décollage définitif de la développement du rugby dans tout le pays. C’est un sport intense mais très respectueux ».

Concernant l’accompagnement de l’Etat à la sélection, le chef des Sports a précisé que « nous allons accompagner le processus qui vient de préparer la Coupe du monde et l’amélioration des infrastructures du CAR de La Reina, nous allons essayer de concevoir un bon projet. Il est essentiel d’améliorer le terrain de basket ».

Larenas a apprécié ce qui a été annoncé par le secrétaire d’État. « C’est toujours le bienvenu. Nous avons traversé beaucoup de choses, nous avons besoin de plus de ressources pour aller concourir, l’idée est de mettre un drapeau pour aller d’ici à toutes les Coupes du monde », a-t-il déclaré.