Le président Boric assistera au sommet de l’Alliance du Pacifique: il se tiendra au Mexique

Le président du Mexique, Andrés Manuel Lopez Obradorrapportait ce vendredi que le président Gabriel Boric assistera au sommet de l’Alliance du Pacifique, qui se tiendra dans le pays nord-américain fin novembre. Les présidents de la Colombie seront également présents, Gustavo Pétroet d’Equateur, Guillaume Lasso.

« Oui, le président Boric arrive, le président Petro arrive, le président Lasso de l’Equateur arrive », a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse du matin.

Le président mexicain a confirmé que la réunion du bloc commercial aura lieu à Oaxaca, un État du sud du Mexique, le 25 novembre.

« Nous allons tenir la réunion des présidents du Pacifique (Alliance) à Oaxaca et c’est maintenant nous qui présidons, je suis le président de ce groupe », a-t-il déclaré.

Bien que l’Alliance du Pacifique soit composée du Mexique, du Pérou, du Chili et de la Colombie, le président mexicain a déploré la crise politique qui empêche le départ du président péruvien, château de pierre.

« Nous voulons que Pedro Castillo vienne parce que je dois lui céder la présidence, cela appartient au Pérou, donc la dernière fois que le Congrès du Pérou ne lui a pas donné la permission de partir, je pense que ce serait, avec tout le respect que je dois à son politiques, une erreur qu’ils ne lui ont pas permis de quitter », a-t-il dit.

Le dirigeant mexicain en a profité pour souhaiter « que la réconciliation et que la démocratie soit acceptée au Pérou », où « le président Pedro Castillo a remporté les élections démocratiques, mais ils ne le laisseront pas faire, il n’est pas là depuis longtemps et ils ont été le harceler. »

L’Alliance du Pacifique, formellement constituée il y a 10 ans, se targue d’être « la huitième puissance économique et la huitième puissance exportatrice du monde », représentant 41% du produit intérieur brut (PIB) de l’Amérique latine et attirant 38% des flux directs étrangers. investissement.

López Obrador a également réitéré la présence du président de l’Équateur et du président du Costa Rica, Rodrigo Chávezdont la présence a été confirmée jeudi lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères, du Commerce et de l’Économie de l’Alliance du Pacifique dans la capitale mexicaine.

Le président du Mexique a exprimé son intention d’intégrer les deux pays dans le bloc commercial, bien que le mois dernier il ait indiqué qu’il maintenait des désaccords avec l’Équateur sur des questions telles que le thon, les crevettes et les bananes pour clore le traité qui lui permettrait d’entrer dans le bloc.

« Je parlais du président Lasso de l’Equateur, il n’est pas encore membre, nous voulons qu’il rejoigne l’Alliance du Pacifique », dit-il maintenant.