Le National Dance Network termine avec succès sa sixième réunion

Connectés à la communauté, pleins de nouveaux défis, objectifs et accords, les agents du Red Nacional DanzaSur AG. Ils ont clôturé leur sixième rencontre, qui s’est tenue dans le quartier de Recoleta pendant quatre jours, et ont réussi à réaliser des ateliers et des activités qui ont renforcé les liens et les projections de ses participants.

L’événement national a réuni des entreprises des régions d’Antofagasta, Atacama, Coquimbo, la région métropolitaine, Valparaíso, Bío-Bío, Los Ríos, La Araucanía et Magallanes et a été financé par le Fonds national pour la promotion et le développement des arts du spectacle, appel 2022 du ministère de la Culture, des Arts et du Patrimoine et en collaboration avec la municipalité de Recoleta, NAVE, Recoleta Cultural Corporation et Open Schools.

María Isabel Neyra, agente du Réseau et productrice générale de la Rencontre, a fait un bilan positif et a mentionné que « les objectifs de la rencontre ont été atteints à 200%, travaillant dans des tableaux, générant de nouvelles projections du Réseau, concluant des accords et partant en le chemin qui ne fait plus partie de ce contexte, car après l’épidémie et la pandémie, il y a d’autres projections et nous devons être en charge de ces temps. En ce qui concerne les activités que nous avons eues avec la communauté de Recoleta, je pense que c’était beau, d’intervenir dans les espaces publics et d’être avec les personnes âgées, garçons et filles.

Pour sa part, Joss Faúdez Silva, présidente du Red Nacional Danza Sur AG, a expliqué que « l’une des années de la pandémie, nous avons réussi à avoir une réunion virtuelle mais ce n’est pas la même chose que de se revoir, il est donc très important de promouvoir de nouveaux projets et aussi réorienter, voir où on veut aller il faut voir le contexte, notre territorialité qu’on sait qu’on est au niveau national, se rencontrer, parler et converger pour voir où on veut aller dans les mois à venir ».

En plus des activités de la réunion du réseau, des interventions ont été programmées pour la communauté, où ils ont travaillé avec des élèves de l’école Juan Verdager, des personnes âgées du club Ave Fénix et la communauté présente au marché de Tirso Molina. En plus d’exécuter le premier festival VideoDance du réseau, où a eu lieu un échantillon de 15 œuvres réalisées par des agents du réseau pendant la période pandémique, ce matériel a été exposé à NAVE, au Cefam du quartier de Recoleta et également au Thyrsus Marché.

Les bénéficiaires

À cet égard, l’une des bénéficiaires de ces activités était Yesenia Rodríguez, qui faisait ses courses au Marché. Il est tombé sur le VideoDance Festival et aussi sur l’atelier « Joyful Dances » qui a réussi à faire danser et s’amuser les habitants du secteur.

Il a commenté que « je trouve ça super intéressant, j’ai entendu un son ambiant et je l’ai approché, ça me semble génial, je sens que ça ouvre l’espace à l’imagination, à le ressentir dans un marché qui est commun, habituel, endroit de tous les jours, c’est très beau ».

Pour sa part, María Cristina González, qui fait partie du Club Ave Fénix, et a participé à l’atelier « Remove Sessions/Invitation to Feel the Movement », donné par Daniela Álvarez, a commenté que « ces activités sont importantes et nécessaires pour le travail quotidien , on va et vient et il est important de prendre une minute pour participer ».

L’invitation à rester informé des activités, rencontres, initiatives proposées par le réseau et ses agents, grâce aux réseaux sociaux de Red Nacional DanzaSur, sur Facebook et Instagram et aussi à visiter leur page Web.