Le mois du design lance un programme d’activités énergique mettant l’accent sur la réactivation du secteur culturel

La galerie La Curtiembre, propriété de Persa Víctor Manuel, était l’espace qui a accueilli la première rencontre de poterie chilienne, qui a réuni des collectionneurs qui font partie de la tradition marchande du quartier Franklin. Jusqu’à cette exposition, qui était l’inauguration du Mois du Design organisé par le Ministère de la Culture, des Arts et du Patrimoine et la Fondation Locale, le sous-secrétaire à la Culture et aux Arts, Andrea Gutiérrez, qui a réfléchi avec les potiers sur le contenu culturel et patrimonial lié aux traditions céramiques les plus profondément enracinées des maisons chiliennes.

« Aujourd’hui, nous inaugurons le Design Month, qui est un exemple de la réactivation du secteur culturel. Les entrepreneurs culturels du secteur créatif sont une priorité pour nous, et nous sommes intéressés à ce que ceux qui ont ces projets, qui réalisent les foires, aient un soutien, une injection économique et une diffusion des actions qu’ils mènent. Nous espérons que ce que nous faisons cette année pourra continuer l’année prochaine grâce à notre budget approuvé, qui a augmenté pour la première fois après huit ans », explique le sous-secrétaire à la Culture et aux Arts, Andrea Gutiérrez.

Design Month est un agenda culturel qui fait partie de la World Design Week, une association qui intègre les événements de design les plus pertinents au monde. C’est aussi un festival collectif qui célèbre et expose le design contemporain à travers des foires, des ateliers, des conférences, des lancements et d’autres événements à travers le Chili. Il promeut la créativité et l’innovation à travers l’exposition de contenus issus des différentes disciplines, sous-domaines et intersections du design, montrant à la société de nouvelles idées, explorations et projets qui contribuent au bien commun. C’est aussi un festival qui encourage la participation de jeunes créateurs à travers des programmes qui permettent de valoriser le travail des nouvelles générations.

« Le design est une communication et d’une certaine manière nous l’abordons tous à travers les métiers. Ce que fait le Design Month, c’est générer une plate-forme qui inclut toutes ces manifestations possibles, avec l’associativité comme idée principale », explique Joaquín Bejares, de la Fondation Locale.

Le programme de cette année, qui comprend plus de 80 activités, est composé d’événements académiques, destinés aux étudiants en design et aux designers ; et des événements macro et satellites, destinés à tous les citoyens.

Vérifiez toutes les activités disponibles ici.