Le Minsal rencontrera la table de travail isapres pour aborder la situation actuelle des assureurs

La rencontre entre le ministère de la Santé et la table de travail des isapres a été fixée à ce lundi 16 janvier. La raison de la réunion est d’analyser les risques du système privé après l’arrêt de la Cour suprême, qui a établi que tous les régimes de santé et complémentaires doivent appliquer le tableau des facteurs de la Surintendance de la santé, entré en vigueur en 2020. .

En ce sens, la ministre de la Santé, Ximena Aguilera, a réaffirmé que la position du gouvernement du président Boric est de résister à la pression de l’Association des Isapres. Ceci, puisque selon Aguilera de l’exécutif, ils se sont concentrés sur le travail avec « prudence ».

Vous pourriez également être intéressé par :

D’autre part, le président du Fonds national de santé (Fonasa), Camilo Cid, a révélé que face à la crise que connaissent actuellement les isapres, les transferts de patients d’un système à un autre ont augmenté. En tout cas, il a assuré qu’il n’y aura pas de transfert massif vers le système public dans les mois à venir.

« Nous surveillons pleinement et en permanence les changements, les accès à Fonasa, et nous avons constaté une augmentation dans la fourchette normale. Les requêtes au sein des agences Fonasa ont également augmenté », a ajouté le responsable de Fonasa.

Comme l’a établi la Cour suprême, la Surintendance de la santé a jusqu’en juin prochain pour déterminer comment sera appliquée la décision de la plus haute juridiction, qui a ordonné que tous les plans de santé et complémentaires doivent appliquer le tableau des facteurs de la Surintendance de la santé qui est entré en vigueur vigueur en 2020.