Le groupe de Gustavo Gatica fera ses débuts au GAM

Le groupe de Gustavo Gatica, « Hacia la Victoria » présentera son premier spectacle au centre culturel GAM.

Il s’agit du groupe musical dont les membres sont des survivants d’un traumatisme oculaire dérivé de l’épidémie sociale d’octobre 2019. Ils se produiront le 24 juillet.

« Hacia la Victoria » a été formée pour canaliser la douleur ressentie par ses membres après les incidents de la révolte sociale par l’expression artistique et la lutte pour la vérité, la justice et la réparation, selon un communiqué.

dix musiciens

Formé de dix musiciens (huit de Santiago et deux de la région), le groupe a reçu le soutien d’artistes comme Daniel Muñoz, qui l’ont aidé à façonner ses textes et ses chansons. Le groupe a répété à la San Joaquín Cultural Corporation, travaillant sur un enregistrement sonore de leurs chansons et un enregistrement audiovisuel de l’ensemble du processus, par le réalisateur de documentaires Pablo Salas.

Ses membres sont César Galloso (voix et percussions), Camilo « La Lágrima del Sol » Gálvez (voix), Vicente Pascal (claviers), Sergio Toto Concha (guitare électrique), Miles Camus (basse), Gustavo Gatica (batterie), Álvaro Silva (percussions), Rodrigo Lagarrigue (accordéon) et Boris Bustos (chant lyrique et flûte traversière).

Le groupe s’est produit au Parc Culturel de Valparaíso (ancienne prison) avec El Bloque Depressive, au Parc Villa Grimaldi pour la Paix, au 50e anniversaire d’Illapu à Quinta Vergara et au Festival Maleza, avec Ska-P .

Pour ses membres, « Hacia la Victoria » est « la mémoire vivante; c’est un espace musical de liberté et d’expression, pour dénoncer et en même temps surmonter la douleur. Le groupe est un espace horizontal de mémoire, de témoignage, de création et de solidarité. »