Le gouvernement régional de La Araucanía annonce un fonds de 6,526 millions de dollars pour la réparation des « victimes du terrorisme »

Pour une somme millionnaire, le gouvernement régional de La Araucanía a annoncé un fonds de réparation pour les victimes de la violence rurale qui secoue la région.

« Aujourd’hui, j’ai signé un message pour allouer 6,526 millions de dollars au soutien de ces travailleurs, petits et moyens agriculteurs, commerçants, entrepreneurs qui ont été victimes du terrorisme dans notre région », a déclaré le gouverneur Luciano Rivas, lors de son premier compte public en charge de l’organe chargé de l’administration supérieure de La Araucanía.

« Notre équipe a rédigé un projet de loi et je l’ai personnellement remis à (l’ancien) président Piñera de l’époque, au président Boric, à différents ministres et parlementaires, mais tant que la volonté de l’exécutif et du Parlement n’existe pas, nous devons travailler avec des instruments existants », a ajouté Rivas, de l’Aula Magna de l’Université de la Frontera.

Le chef du gouvernement régional a affirmé qu' »avec cette injection de ressources, nous pourrons bénéficier à 272 victimes qui attendent l’aide de l’État depuis des années et nous réduirons la liste d’attente à zéro ». Et d’ajouter : « Quand il y a de la volonté et surtout de l’empathie, les choses peuvent se faire, même s’ils disent que la sécurité n’est pas notre fonction ou notre mandat légal (…) Les victimes ne peuvent pas attendre » ; Rivas a précisé.

Ceux qui veulent accéder aux fonds disponibles devront être victimes d’un crime de ces caractéristiques, prévu à l’article 108 du Code de procédure pénale. L’objectif sera de contribuer au remplacement des activités économiques des entreprises qui ont vu leurs activités productives ou commerciales affectées, interrompues ou endommagées dans la région d’Araucanie.

La contribution se matérialisera par la remise d’une subvention correspondant à des ressources financières non remboursables, qui financent la mise en œuvre d’un Business Plan dont l’objectif est de rétablir les activités productives ou commerciales des personnes affectées.

Consultez le premier compte public du gouverneur régional d’Araucanie, ci-dessous.