Le conclave officiel décide de créer une alliance gouvernementale unique et d’affronter « des concours électoraux avec la plus grande unité »

La decisión de constituir una sola alianza de Gobierno asomó como la principal conclusión que arrojó el cónclave oficialista llevado a cabo este domingo en el palacio Cerro Castillo de Viña del Mar, oportunidad en la que los principales representantes de las dos coaliciones de Gobierno, Apruebo Dignidad y Socialismo Democrático, acordaron una hoja de ruta con prioridades claras a efectos de sortear un periodo marcado por la inflación, la crisis de seguridad pública y las insuficiencias del sistema de salud, tres de las principales materias que están en el centro de las preocupaciones de citoyenneté.

En premier lieu, le conclave a décidé d’établir un porte-parole conjoint et tournant pour rendre compte des décisions politiques qui découlent des deux coalitions gouvernementales, qui se sont engagées à agir en coordination dans les domaines de la santé, de la sécurité, de l’économie, de l’éducation et du logement, dans lesquelles il y aurait également être à un haut degré de convergence, alors qu’il a été convenu d’exprimer les désaccords en privé afin de renverser l’image de tension constante véhiculée par les représentants d’Approve Dignity et Democratic Socialism.

La présidente du Parti socialiste, Paulina Vodanovic, est devenue la première porte-parole de la nouvelle alliance gouvernementale. Devant des représentants des médias en poste dans les jardins du palais, et flanqué de représentants des partis des deux coalitions et de membres du cabinet du président Gabriel Boric, Vodanovic a lu une déclaration résumant certaines des conclusions les plus importantes de la journée.

« La première chose : (nous allons) mettre en place les deux coalitions dans une alliance gouvernementale qui fonctionne de manière organique, avec un porte-parole unique et tournant, avec des réunions hebdomadaires des partis de l’alliance à Santiago et dans toutes les régions, en plus de la coordination permanente des bancs parlementaires. Deuxièmement, affronter les joutes électorales avec la plus grande unité, que les secrétaires et secrétaires généraux de nos partis entament au plus vite une table de travail. Troisièmement, continuer dans l’unité avec l’autonomisation du processus constituant », a déclaré Paulina Vodanovic.

« Par ailleurs, (nous avons décidé) de mettre en place ou de participer de manière unifiée à de larges groupes de travail, au-delà de l’alliance gouvernementale, pour les dossiers urgents : sécurité, économie, santé, éducation, logement », a ajouté le timonier du PS, qui a ensuite assuré que « nous allons soutenir les décisions du président. Nous savons qu’il y a des décisions difficiles, qu’il y a des moments difficiles, qu’il va falloir prioriser pour avancer et s’unir pour avancer. Pour cette raison, et toujours en pensant à notre peuple, nous soutiendrons loyalement le Président et le projet politique qu’il porte. Nous avons confiance dans la voie tracée aujourd’hui et nous ferons les efforts nécessaires pour la mettre en œuvre ».