Le chef du CAM, Héctor Llaitul, arrive au centre de conformité pénitentiaire de Biobío pour effectuer une détention préventive

Le chef du Coordinateur Arauco Malleco (CAM), Hector Llaïtulest arrivé ce jeudi soir -avant 21h00- au Centre de conformité pénitentiaire de Biobío pour se conformer à la mesure conservatoire de détention préventive, émise par le Tribunal de garantie de Temuco.

Llaitul a été officialisé pour violation de la loi sur la sécurité de l’État, usurpation violente, attaques armées contre l’autorité et vol simple.

Tu pourrais aussi aimer:

Le chef de la CAM a été transféré par voie terrestre du siège de la police d’enquête de Temuco (PDI) – d’où il est parti après 18 heures – au centre de conformité pénitentiaire de Biobío.

L’opération était gardée par une caravane composée de gendarmes et de policiers. Un hélicoptère de la police a même été impliqué.

Llaitul doit purger la détention préventive préventive pendant 30 jours, une période fixée par le tribunal pour la fin de l’instruction de l’affaire.

Rappelons que l’arrestation de Llaitul -survenue mercredi- est intervenue dans le cadre d’une enquête du parquet qui a débuté en 2020, après que le gouvernement de Sébastien Piñera déposer une plainte en vertu de la loi sur la sécurité de l’État (LSE).