Le bilan des pluies torrentielles au Venezuela s’élève à 15 morts

Le bilan des pluies torrentielles tombées ces dernières semaines au Venezuela est passé à 15 morts avec la mort de deux personnes ce samedi (08.10.2022), emportées par l’inondation d’un ravin, ont confirmé les autorités.

« Jusqu’à présent, deux personnes ont été signalées mortes et une disparue », a rapporté le général Carlos Pérez Ampueda, vice-ministre de la Gestion des risques et de la Protection civile, sur son compte Twitter.

L’inondation a été enregistrée dans le ruisseau Los Patos, situé à Tejerías, dans l’État d’Aragua, à quelque 52 kilomètres par voie terrestre de la capitale Caracas, après plusieurs heures de pluie.

Les fortes pluies dans la région ont entraîné de grandes quantités de sédiments, de débris et abattu plusieurs arbres, a déclaré le responsable.

Évaluation des dommages

« Des opérations de recherche et de sauvetage sont en cours. Pour le moment, il n’y a pas d’électricité. Les autorités procèdent à une évaluation des dégâts et à une analyse des besoins », a-t-il ajouté.

Sur les 15 victimes confirmées, dix ont été emportées le 23 septembre par une inondation alors qu’elles assistaient à une retraite spirituelle dans l’Etat de Táchira (ouest), frontalier de la Colombie.

Ce samedi, des inondations ont également été signalées dans la ville de Cabimas, à Zulia (ouest), berceau pétrolier du Venezuela, où au moins 50 habitations ont été endommagées par les inondations, a indiqué Pérez Ampueda.

En 2022, des moyennes de précipitations « historiques » ont été enregistrées qui ont causé des dégâts dans plusieurs régions du pays des Caraïbes, un comportement que les autorités attribuent au phénomène La Niña et au changement climatique.