L’attaque russe contre un immeuble résidentiel fait au moins 15 morts en Ukraine

Au moins quinze personnes ont été tuées et une trentaine sont à craindre piégées après que la Russie a lancé des attaques à la roquette Uragan sur un immeuble de cinq étages dans la région de Donetsk en Ukraine, selon les informations fournies ce dimanche (07/10/2022) par le gouverneur Pavlo Kyrylenko .

L’autorité a noté sur Telegram que l’attaque a eu lieu samedi soir dans la ville de Chasiv Yar. Les sauveteurs ont retrouvé quinze corps et cinq personnes ont été soignées avec des blessures à des degrés divers. Les habitants de l’immeuble ont signalé qu’il y aurait au moins 25 voisins piégés dans les décombres. « L’opération de sauvetage est en cours », a ajouté Kyrylenko.

« Les deux entrées du bâtiment ont été complètement détruites », a-t-il ajouté. Parmi les personnes piégées figurent deux blessés confirmés et un garçon de neuf ans, dont l’état n’a pas été révélé, a également été identifié. Les envahisseurs n’ont pas encore commenté cette attaque, qui fait partie de leur offensive pour contrôler tout l’est de l’Ukraine.

« État terroriste »

Samedi, l’état-major ukrainien avait confirmé une vague de bombardements russes sur plusieurs fronts, notamment à Donetsk. Face aux actions incessantes contre la population civile, Andriy Yermak, chef de cabinet du président ukrainien, a également écrit sur Telegram que l’attaque était « un autre acte terroriste », et que la Russie devrait être désignée comme un « État parrain du terrorisme » .

Un projet de loi à cet effet a été présenté par deux sénateurs américains, qui ont exprimé leur confiance que la proposition sera votée à la chambre haute de ce pays. Malgré de nombreuses preuves, la Russie nie avoir pris pour cible des civils et insiste sur le fait qu’elle mène une « opération militaire spéciale » pour démilitariser l’Ukraine, dont on se souvient qu’elle est un État indépendant.