L’ancien porte-parole du CAM Víctor Ancalaf a été arrêté à Collipulli pour divers crimes

Le porte-parole du coordinateur d’Arauco Malleco (CAM) dans les années 1990, Víctor Ancalaf, a été arrêté ce vendredi à Collipulli, dans la région de La Araucanía, pour un mandat d’arrêt en instance dans une enquête pour délits d’usurpation violente, entre autres délits. Des policiers de la section OS-9 l’ont arrêté cet après-midi sur ordre du tribunal de garantie de Collipulli, à proximité d’une communauté rurale de Lafkenche.


Le porte-parole du coordinateur Arauco Malleco (CAM) dans les années 1990, Víctor Ancalaf, a été arrêté ce vendredi à Collipulli, dans la région de La Araucanía, pour un mandat d’arrêt en instance dans une enquête pour délits d’usurpation violente, entre autres délits.

Des policiers de la section OS-9 l’ont arrêté cet après-midi sur ordre du tribunal de garantie de Collipulli, à proximité d’une communauté rurale de Lafkenche.

Selon les informations fournies par la famille de Víctor Ancalaf à , ils se rendent compte qu’il y avait un mandat d’arrêt en attente lié à une enquête pour le crime d’usurpation violente. Ce qui précède doit être clarifié par le tribunal compétent lors de l’audience pour contrôler la légalité de la détention.

De même, des proches de l’ancien porte-parole du CAM ont déclaré qu’il y a une autre personne qui est recherchée par la police en uniforme. Dans le cadre du meurtre du premier sergent Francisco Benavides, survenu à Collipulli en mai 2021.