La Russie prétend avoir conquis toute la région de Lougansk

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a informé aujourd’hui le président Vladimir Poutine de la « libération » de la région de Lougansk, dans le Donbass ukrainien, selon un communiqué de son département diffusé sur Telegram.

« Aujourd’hui, 3 juillet 2022, le ministre de la Défense de la Fédération de Russie, le général d’armée Sergueï Choïgou, a informé le commandant suprême des forces armées, Vladimir Poutine, de la libération de la République populaire de Lougansk », a indiqué l’institution militaire.

Choïgou a déclaré que « à la suite d’opérations militaires réussies, les forces armées de la Fédération de Russie, en collaboration avec des unités de la milice populaire de la République populaire de Louhansk, ont établi un contrôle total sur la ville de Lisichansk et un certain nombre de villes voisines. ( …) », a déclaré la Défense.

Les forces russes et leurs alliés séparatistes ont pris « le contrôle total de Lisichansk et d’autres villes voisines, dont Belogorovka, Novodrujesk, Maloriazantsevo et Belaya Gora », ajoute le communiqué.

Quelques minutes avant cette annonce, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, avait signalé que les combats se poursuivaient à Lisichansk et que les forces ukrainiennes étaient « totalement » encerclées.

Le gouverneur ukrainien de la région de Lougansk, Sergei Gaidai, a rapporté sur Telegram que les Russes renforçaient leurs positions dans la région de Lisichansk.