La résurgence du Covid-19 en Équateur force le retour au télétravail

Le Comité des opérations d’urgence (COE), chargé de faire face à la pandémie de COVID-19 en Équateur, a ordonné ce mardi (26/07/2022) le retour de la réglementation du télétravail en raison de la résurgence de la maladie ces dernières semaines.

Le COE, par une résolution, a ordonné qu’à partir de jeudi prochain dans le secteur public, le volume de personnel qui effectuera le travail en face à face et celui qui effectuera le télétravail soit défini, « à condition que la fourniture correcte des services publics service est garanti ».

Toutefois, il a précisé que les institutions des secteurs dits stratégiques (électricité, pétrole, télécommunications) pourraient échapper à cette disposition, à condition qu’il s’agisse de garantir la fourniture du service public.

De même, le COE a exhorté les municipalités et le secteur privé à accepter la mesure « dans les quinze prochains jours », lorsqu’une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique dans le pays sera faite.

normes de biosécurité

En outre, il a rappelé que les réglementations en matière de biosécurité restent en vigueur, telles que le lavage fréquent des mains et l’utilisation de masques dans les espaces fermés, ainsi que dans les espaces ouverts où la norme de distanciation physique n’est pas respectée, notamment dans le cas des transports publics et événements de masse.

Il a également appelé la population à se rendre aux postes de vaccination afin de compléter le schéma posologique complet.

Selon les autorités sanitaires équatoriennes, au cours des trois dernières semaines, il y a eu un rebond de l’infection à coronavirus, bien que sans relation proportionnelle avec les décès, qui restent faibles voire nuls dans certaines provinces.

Au cours de la dernière semaine épidémiologique, il y a eu une augmentation de 8 000 personnes infectées et ce mardi seulement, l’augmentation était de 2 492, pour atteindre 958 075 infections pendant la pandémie, dont le premier cas a été enregistré fin février 2020.