La municipalité de Valparaíso charge le président Boric de demander des mesures urgentes en faveur des transports publics locaux

Le conseil municipal de Valparaíso a approuvé la semaine dernière, et à l’unanimité, d’envoyer une lettre au président Gabriel Boric demander des mesures urgentes en faveur du service de transport local.

Le document propose de reconcevoir ou d’appliquer des mesures complémentaires au réseau actuel de routes pour les villes de Placilla et Laguna Verde. Le texte évoque également le financement, via le Gouvernement régional, de l’acquisition d’au moins deux bus pour résoudre les « situations critiques » des localités citées.

« A l’absence de réponse tant du Seremi des Transports que du ministre des Transports (…) Nous espérons que le Président s’ouvrira pour examiner nos propositions et mettre en place des mesures à court terme pour résoudre la crise qui se propage depuis un depuis longtemps », a déclaré le responsable. Maire de Valparaiso, George Sharpslogan Radio Coopérative.

Pour sa part, le Transport Seremi de la Région de Valparaíso, Rétamal bénina souligné qu’ils ont « travaillé tout au long de cette année pour accélérer les processus qui nous permettent d’avoir des services plus nombreux et de meilleure qualité. Parallèlement, nous travaillons avec des groupes de quartier à Valparaíso et dans d’autres quartiers pour répondre à leurs besoins spécifiques ».