La justice malaisienne confirme la peine de 12 ans de prison de l’ex-Premier ministre Razak

L’ancien Premier ministre malaisien Najib Razak, 69 ans, avait interjeté appel auprès de la plus haute juridiction du pays après qu’une cour d’appel eut rejeté un premier appel et confirmé sa condamnation en sept chefs d’accusation.

Cependant, le juge Maimun Tuan Mat a indiqué que « nous considérons que l’appel est injustifié et la peine est confirmée », a-t-il été indiqué au nom de cinq autres magistrats du tribunal.

L’ancien Premier ministre a été condamné en juillet 2020 à 12 ans de prison, pour corruption, dans une affaire liée au fonds d’État 1 Malaysia Development Berhad (1MDB).

Najib et son entourage ont été accusés d’avoir volé des milliards de dollars à ce fonds d’investissement, pour les dépenser dans toutes sortes de biens, de l’immobilier de luxe à l’art.

Le scandale a joué un rôle dans la défaite en 2018 de la coalition au pouvoir de Najib Razak, arrivé au pouvoir en 2009 et toujours populaire dans le pays.