La justice espagnole ordonne la détention provisoire de Dani Alves pour agression sexuelle

Un juge espagnol a ordonné la détention provisoire du footballeur brésilien Daniel alves pour une plainte pour agression sexuelle, comme le rapportent vendredi La Sexta TV et le journal local La Vanguardia.

Rappelons que ce vendredi, la police espagnole a interpellé l’ailier brésilien après l’avoir interrogé dans un commissariat de Barcelone sur une accusation d’agression sexuelle, a déclaré à Reuters un porte-parole des Mossos d’Esquadra locaux.

La victime présumée a déclaré à la police que l’ancien footballeur brésilien de Barcelone l’avait touchée sous ses sous-vêtements sans son consentement dans une boîte de nuit de Barcelone dans la nuit du 30 décembre.

Accompagnée de ses amis, la femme a signalé l’incident au personnel de sécurité de la discothèque, qui a alerté la police. Les agents se sont rendus sur les lieux et ont recueilli une déposition de la femme, qui a déposé une plainte officielle pour agression sexuelle le 2 janvier.

alves Il a déclaré à Antena 3 dans une interview plus tôt ce mois-ci qu’il était au club avec d’autres personnes, mais a nié un tel comportement.

« J’étais à cet endroit, j’étais avec plus de gens qui s’amusaient. Tous ceux qui me connaissent savent que j’aime danser. S’amuser, mais sans envahir l’espace des autres », a-t-il déclaré. « Je ne sais pas qui est cette dame. (…) Comment vais-je faire avec une femme ou avec n’importe quelle fille ? Non, par Dieu », a-t-il ajouté.