La France se prépare à battre des records de chaleur alors que les incendies se propagent

La France s’est préparée lundi à ce qui pourrait devenir l’une des journées les plus chaudes jamais enregistrées de son histoire, avec des températures atteignant 40 degrés Celsius dans les régions côtières touristiques, tandis que les incendies de forêt se sont intensifiés dans l’ouest et le sud du pays.

« Le pic de cette vague de chaleur est attendu lundi », a indiqué Météo-France dans un communiqué, prévoyant des températures comprises entre 40 et 42 degrés et « plus élevées dans certaines zones locales » sur la côte atlantique occidentale de la France.

« La journée pourrait devenir l’une des plus chaudes jamais enregistrées en France », a déclaré le service météorologique français, ajoutant que les températures pourraient avoisiner les 40 degrés dans le port breton de Brest, dans le nord-ouest du pays.

Pendant la journée, un nouveau record national de température moyenne tout au long de la journée pourrait être établi, qui est désormais de 29,4 degrés, atteint lors des vagues de chaleur historiques de 2003 et 2019.

D’épaisses colonnes de fumée pouvaient être vues depuis les célèbres plages de la côte atlantique française près de l’imposante dune du Pyla, dans les environs d’Arcachon, alors que des vents violents et des températures élevées continuaient d’alimenter les incendies de forêt. Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a envoyé trois avions supplémentaires dans la région pour combattre l’incendie.

Les incendies dans la région se sont propagés sur 14 000 hectares, a indiqué la préfecture de l’État local dans un message sur les réseaux sociaux lundi matin, ajoutant que des blessés avaient été signalés.

La France a lancé dimanche une alerte rouge pour plusieurs régions, la plus élevée possible, et a appelé la population à une « extrême vigilance ».