La CNTV précise que « le créneau télévisé pour l’élection des membres du Conseil constitutionnel se poursuit »

Le Conseil national de la télévision (CNTV) est sorti pour lever les doutes sur la réforme qui permet le nouveau processus constituant, après avoir indiqué qu’il n’envisageait pas de créneau télévisé pour l’élection des membres du prochain Conseil constitutionnel, qui a pour date pour le 7 mai 2023.

Par accord unanime de ses conseillers suppléants, adopté en séance extraordinaire ce jour, la CNTV a estimé que « le créneau télévisé pour l’élection des membres du Conseil constitutionnel conformément à la Constitution et à la loi se poursuit ».

Il convient de mentionner que le président du Sénat, Álvaro Elizalde (PS), avait assuré que l’élection aurait un créneau télévisé, après que la déclaration de CNTV ait indiqué le contraire.

« Les fondements de cet accord seront annoncés en même temps que la publication du procès-verbal de cette séance », a ajouté le conseil de la télévision présidé par Andrés Tagle, par le biais d’une déclaration publique.

« La CNTV diffusera les horaires de la bande à son opportunité conformément à la loi », a ajouté l’agence.