La Chine exhorte les États-Unis à cesser les ventes d’armes à Taïwan

La Chine a exhorté mardi les États-Unis à cesser immédiatement les ventes d’armes à Taïwan et à appliquer strictement leur déclaration de non-soutien à « l’indépendance de Taïwan ».

Le porte-parole du département d’État américain, Ned Pric, aurait déclaré que, conformément au « Taiwan Relations Act », les États-Unis sont tenus de fournir à Taïwan les éléments et services de défense nationale nécessaires pour aider l’île à maintenir une capacité d’autodéfense suffisante, ajoutant que c’est conformément à la politique d’une seule Chine.

En réponse, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a réitéré la ferme opposition de la Chine au projet d’une nouvelle série de ventes d’armes américaines à Taiwan. « Nous avons fait des démarches solennelles auprès de la partie américaine. »

Soulignant que la soi-disant « loi sur les relations de Taiwan » est une loi nationale créée unilatéralement par les États-Unis, Zhao a déclaré qu’elle viole gravement les lois internationales universellement reconnues et les normes fondamentales des relations internationales. Il a ajouté que cela contrevenait au principe d’une seule Chine et aux dispositions des trois communiqués conjoints sino-américains. « La Chine n’a jamais reconnu et s’est toujours opposée à ce genre de loi. »

Les États-Unis ne sont absolument pas en mesure de se vanter d’une telle décision d’ingérence dans les affaires intérieures de la Chine et de vendre des armes à Taïwan, a ajouté Zhao.

L’insistance des États-Unis sur les ventes d’armes à Taïwan a gravement violé le principe d’une seule Chine et les dispositions des trois communiqués conjoints sino-américains, enhardi les forces sécessionnistes favorables à « l’indépendance de Taïwan » et intensifié les tensions entre les deux rives du détroit de Taïwan, dit Zhao.

« Les États-Unis doivent immédiatement cesser les ventes d’armes et les contacts militaires avec Taïwan, cesser de créer des facteurs qui provoquent des tensions dans le détroit de Taïwan et appliquer fidèlement la déclaration de son gouvernement de ne pas soutenir « l’indépendance de Taïwan » », a ajouté Zhao.