La Chine confine des millions d’habitants de la province entourant Pékin

Les habitants des villes de Chengde et Xinle dans la province chinoise du Hebei doivent rester à l’intérieur jusqu’à la fin de la semaine pour faire face à une épidémie.

Par ailleurs, plus de 13 millions d’habitants de la municipalité de Tianjin, située au nord et limitrophe de Pékin, devront subir mardi un test PCR après que plus de 80 cas ont été détectés en deux jours.

La Chine est la seule des grandes économies mondiales à maintenir une stratégie de confinement des covid, avec des confinements et des quarantaines strictes.

Congrès du Parti communiste qui se tiendra dans les prochains mois

Les autorités décrètent des confinements localisés, imposent des tests PCR toutes les 72 ou 48 heures dans certains endroits, et mettent en quarantaine les voyageurs qui quittent la province.

Cette politique a eu de fortes répercussions sur l’économie et ne devrait pas être assouplie lors du 20e Congrès du Parti communiste chinois (PCC), qui devrait se tenir dans les trois prochains mois.

Lors de cette rencontre, le président chinois Xi Jinping devrait obtenir une confirmation pour un troisième mandat au poste de secrétaire général de l’organisation, sauf retournement très improbable.

La politique de santé dans le pays – que Xi défend avec ferveur – a pris une tournure très politique, et toute opposition pure et simple aux mesures anticovid peut être considérée comme une remise en cause du régime.