La centrale électrique de Zaporijia est déconnectée du réseau électrique ukrainien pour la première fois

La centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia, occupée par les troupes russes et la cible de récents bombardements, a été coupée du réseau électrique national après que des incendies à proximité ont interféré avec les lignes électriques, a déclaré la compagnie d’électricité publique ukrainienne.

« Les deux réacteurs en fonctionnement à la centrale ont été déconnectés du réseau. Par conséquent, les actions de l’envahisseur ont conduit à la déconnexion totale du réseau électrique pour la première fois de son histoire », a déclaré Energoatom sur Telegram.

Cependant, Energoatom a annoncé peu après que l’une des lignes avait été réactivée, ainsi que l’électricité dans la zone.

Ces dernières semaines, Moscou et Kyiv se sont mutuellement accusés d’avoir bombardé cette centrale du sud du pays, la plus grande d’Europe, qui compte six réacteurs d’une capacité totale de 6 000 mégawatts.

Une situation « très volatile », qui « souligne le danger réel d’une catastrophe nucléaire », a averti l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

La Russie occupe l’usine depuis début mars, quelques jours après avoir envahi l’Ukraine, dans une guerre qui a déjà fait des milliers de morts et des millions de déplacés.