Kyiv : 438 enfants sont morts en Ukraine depuis le début de la guerre

L’armée russe a tué au moins 438 enfants en Ukraine depuis le début de l’invasion le 24 février. Le dernier est mort hier matin, un nouveau-né dans une maternité de la région sud de Zaporijia. Cela a été rapporté mercredi (23.11.2022) par le bureau du procureur général ukrainien sur son compte Telegram.

« Au matin du 23 novembre 2022, plus de 1 279 enfants ont été touchés en Ukraine à la suite de l’agression armée à grande échelle de la Fédération de Russie », a rapporté le bureau du procureur. Selon les informations officielles du parquet des mineurs, « 438 enfants ont été tués et au moins 841 ont été blessés ».

Imprécision dans les chiffres

L’institution a souligné que ces chiffres ne sont pas définitifs, car des travaux sont toujours en cours pour déterminer le nombre réel de victimes dans les zones où les hostilités sont actives, c’est-à-dire où il y a des combats entre les deux camps.

Les procureurs ont noté qu’ils ne peuvent pas non plus confirmer les décès survenus jusqu’à présent dans les territoires qui restent occupés par la Russie et dans ceux qui ont été récemment libérés.

Les procureurs ont souligné la mort d’un nouveau-né tôt ce matin, lorsqu’une maternité d’hôpital a été attaquée à Vilnyansk, dans la région de Zaporijia.